Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

"Semaine du Mensonge" sur OCS max du 1er au 7 mars

"Semaine du Mensonge" sur OCS max du 1er au 7 mars

La trahison s’installe sur OCS choc, du 1er au 7 mars 2014. Retrouvez le meilleur des complots dans le cadre de notre « Semaine du Mensonge ».  On commence avec l'histoire incroyable mais vraie d'un escroc pas comme les autres incarné par François Cluzet dans le drame humaniste « A l’origine »  … Un mensonge de plus avec Michel Blanc et Émilie Dequenne dans « La fille du RER » !  Dans « La grande séduction », un canadien essaie de mobiliser tous les habitants de son village pour lutter contre la crise économique. Nicole Garcia, quant à lui, porte à l'écran la descente aux enfers du célèbre faux médecin Jean-Claude Romand.  Retrouvez aussi la fable tendre et inédite « L'air de rien ».  Enfin terminez cette semaine en beauté avec Roberto Benigni qui revisite le célèbre conte du petit pantin de bois : « Pinocchio » ...

 

A l'origine (2008 - Xavier Giannoli), le samedi 1er mars à 20h40, avec François Cluzet et Emmanuelle Devos.

Philippe Miller est un escroc solitaire qui vit sur les routes. Un jour, il découvre par hasard un chantier d'autoroute, arrêté depuis des années par des écologistes qui voulaient sauver une colonie de scarabées. L'arrêt des travaux avait été une catastrophe économique pour les habitants de la région. Philippe y voit la chance de réaliser sa plus belle escroquerie. Jusqu'à ce que son mensonge lui échappe... A l'origine a cumulé un total de onze nominations aux Césars en 2010, et valut à Emmanuelle Devos celui de la Meilleure Actrice pour ce rôle.

 

La fille du RER (2009 - André Téchiné), le dimanche 2 mars à 21h35, avec Émilie Dequenne et Michel Blanc.

Jeanne habite dans un pavillon de banlieue avec sa mère, Louise, et cherche, sans réelle conviction, un travail. Un jour, Louise déniche sur Internet une offre d'emploi intéressante pour sa fille : un poste de secrétaire dans le cabinet du célèbre avocat Samuel Bernstein que Louise a autrefois connu. Entre-temps, Jeanne fait la rencontre de Franck et entame une relation avec le jeune homme mais continue de s'ennuyer. La jeune femme va alors échafauder une histoire inouïe. Dans le RER, elle invente une agression par six hommes. Les médias s'emparent rapidement de l'affaire et le fait divers est politisé. En adaptant un fait divers réel, André Téchiné dresse dans ce drame captivant le portrait d'une jeune femme perdue et touchante.

 

La grande séduction (2003 - Jean-François Pouliot), le lundi 3 mars à 20h40, avec Raymond Bouchard et David Boutin.

Sainte-Marie-La-Mauderne est un petit village portuaire du Canada. Les habitants, autrefois de fiers pêcheurs, sont frappés de plein fouet par la crise économique. Ils n'ont plus que les allocations gouvernementales pour survivre. Peu à peu, les bons-vivants qui peuplent Sainte-Marie-La-Mauderne se laissent gagner par la morosité. Lorsque le maire annonce qu'il quitte la région, Germain, un des habitants, décide de relever la tête. Pour attirer une petite usine qui cherche à s'implanter, il tente de trouver un médecin qui acceptera de s'installer dans ce minuscule village. Mais les candidats ne se bousculent pas au portillon. Prix du public au festival de Sundance, ce premier film est une fable sociale savoureuse qui joue finement sur le pittoresque de situation.

 

L'adversaire (2002 - Nicole Garcia), le jeudi 6 mars à 20h40, avec Daniel Auteuil et Géraldine Pailhas

Jean-Marc Faure est un brillant médecin. Il dit effectuer des missions pour l'Organisation Mondiale de la Santé. Sa femme Christine, ses deux enfants et ses amis se réjouissent de l'évolution de sa carrière. Seulement, la réalité est toute autre : Jean-Marc n'a jamais fini ses études de médecine et n'a aucune profession. Depuis des années, il s'invente une vie qui n'est pas la si enne et ne cesse de jongler avec ses propres mensonges. Pour faire croire à tout son entourage qu'il est chirurgien, Jean-Marc passe ses journées à déambuler dans les couloirs de l'OMS. Pour assurer son train de vie, il n'hésite pas à emprunter de l'argent à certains membres de sa famille. Terrible plongée dans une folie ordinaire, «L'Adversaire» est adapté d'un libre éponyme d'Emmanuel Carrère.

 

L'air de rien (2011 - Inédit - Stéphane Viard), le jeudi 6 mars à 22h45, avec Grégory Montel et Michel Delpech.

En retraite à la campagne, Michel Delpech, ancienne vedette de la chanson, croule aujourd'hui sous les dettes. Celui qui enchaînait les hits il y a trente ans voit désormais défiler les amendes. Grégory Morel, un jeune huissier de justice, est mandaté pour saisir les biens du chanteur poursuivi par le fisc. Mais le juriste culpabilise. Bercé depuis son enfance par les chansons de Michel dont il est un fervent admirateur, il propose d'aider l'ex-idole à rembourser ses dettes en l'entraînant dans une nouvelle série de concerts sur les routes de France. Au cours de cette tournée improbable, les deux hommes se découvrent... Une fable tendre et gentiment décalée sur la musique et l'amitié.

 

Pinocchio (2002 - Roberto Benigni), le vendredi 7 mars à 20h40, avec Roberto Benigni et Nicoletta Braschi.

Un pantin de bois nommé Pinocchio, créé par Gepetto, un vieux menuisier toscan, s'anime par la magie de la Fée Bleue. Devenu un vrai petit garçon, il fait l'apprentissage de la vie. Au lieu d'aller à l'école, Pinocchio se rend au théâtre de marionnettes de Mangiafuoco. Sans le savoir, il s'apprête à vivre de grandes aventures, à découvrir de merveilleux endroits comme le Pays des Jouets, et à rencontrer de drôles de personnages comme Lucignolo, un adolescent déluré, ou encore un chat et un renard, deux fripouilles qui vont lui donner du fil à retordre... Une très belle adaptation du célèbre conte du petit pantin par de Roberto Benigni.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article