Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Qui veut la peau de Bernard Tapie ? » ce lundi soir sur France 3

« Qui veut la peau de Bernard Tapie ? » ce lundi soir sur France 3

France 3 propose ce lundi soir à 20h45 le documentaire inédit Qui veut la peau de Bernard Tapie ? réalisé par Jean-Charles Doria et produit par Tony Comiti pour Kalisté Productions.

 

Ce documentaire retrace le parcours haletant et romanesque d'un businessman riche et séduisant dont la vie bascule le jour où il décide d'entrer en politique. A peine devenu ministre, les scandales politico-financiers éclatent, les mises en examen s'enchaînent, jusqu'à la dégringolade et la prison. Pourquoi a-t-il connu pareille désillusion ? A-t-il abusé du pouvoir ? Ou bien a-t-il été abattu par ses adversaires parce qu'il devenait trop gênant ? Comment est-il parvenu à "renaître" après une longue traversée du désert ?

 

Près d'une heure et demie d'archives racontent l'itinéraire politique de Bernard Tapie depuis le début des années 80 : l'homme d'affaires de 40 ans qui ne jure que par l'argent, le tout jeune candidat aux législatives qui affronte Jean-Marie Le Pen à Marseille, le ministre trop sûr de lui, l'audacieux patron de l'OM et d'Adidas. Mais aussi les affaires, la chute et la renaissance, quasi miraculeuse, de celui dont les Français suivent les péripéties avec une certaine délectation ou une profonde aversion.

 

Certains proches et adversaires ont accepté de nous confier les secrets de l'homme d'affaires qui fut tour à tour le protégé de François Mitterrand, le symbole d'une gauche d'ouverture et "l'ami de 30 ans de Nicolas Sarkozy". Avant de devenir le paria, l'ennemi à abattre, voire pour certains "la gangrène, le pourrissement d'un système" qui mêlerait dangereusement politique et business.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+
Crédit Photo :
DR

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article