Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Newstele

Final de la 5e saison inédite de « Profilage » ce jeudi soir sur TF1

4 Décembre 2014 , Rédigé par Stéphanie Publié dans #TF1

Final de la 5e saison inédite de « Profilage » ce jeudi soir sur TF1Final de la 5e saison inédite de « Profilage » ce jeudi soir sur TF1

TF1 propose ce jeudi soir à 20h55 les deux derniers épisodes inédit de la 5e saison de Profilage. Avec : Odile Vuillemin (Chloé Saint-Laurent), Philippe Bas (Rocher), Jean-Michel Martial (Lamarck),  Vanessa Valence (Fred), Raphaël Ferret (Hyppolite), Valérie Dashwood (la doc).

 

Un double épisode inédit pour clôturer la saison

20h55 - Pour toujours

Hyppolite est sur le point de se marier avec Jessica dans une église de campagne. Alors que tout le monde attend la mariée, celle-ci plante Hyppolite par téléphone à la dernière minute. Sur un coup de tête, Fred fait alors une proposition à Hyppolite : ils sont faits l'un pour l'autre et ils le savent, c'est elle qu'il doit épouser ! L'équipe au complet assiste donc au mariage d'Hyppolite et Fred. Mais à l'issue de la cérémonie, Fred se fait sauvagement poignarder !
36h auparavant, Chloé, Rocher et Fred arrivent dans un cimetière. Au cours de l'enterrement de sa femme, un mari fou de détresse, a réussi à ouvrir le cercueil, et découvert qu'à la place du corps se trouve un mannequin en plastique. Trafic d'organes ? Nécrophilie ? L'équipe s'engage tête baissée dans cette enquête, sans imaginer un instant qu'elle va les mener au bord du gouffre...


21h50 - A jamais

Chloé et Rocher sont parvenus à identifier le coupable de la disparition des 5 jeunes femmes et de l'attaque sauvage de Fred. Ils vont alors s'embarquer dans une traque tendue et dangereuse. Le piège se referme peu à peu sur eux : Rocher voit son secret découvert tandis que Chloé, sans accès à ses médicaments, vit sous la menace permanente d'une violente crise psychotique...

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+
Crédit Photo :
TF1/J.F Balmard

Partager cet article

Commenter cet article