Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Complément d'enquête - « Alain Juppé : la revanche du mal-aimé » ce jeudi sur France 2

"Complément d'enquête" (France 2)

"Complément d'enquête" (France 2)

Certains le voient déjà président en 2017. Pour les sondeurs, il est même l'homme politique préféré des Français. Qui aurait imaginé il y a quelques mois qu'Alain Juppé, parfois jugé froid et cassant, serait aujourd'hui aussi populaire ? Alain Juppé le pudique a accepté de se raconter dans un document de Complément d'enquête ce jeudi 2 avril, à 22h20 sur France 2.

 

À l'heure où il engage un bras de fer avec Nicolas Sarkozy dans la course à l'Élysée, Alain Juppé est-il capable de terrasser son meilleur ennemi ? En a-t-il vraiment l'ambition ? Dans la famille Chirac, après le soutien de l'ancien président, on demande la fille. Alain Juppé reçoit l'appui de Claude dans le bras de fer qui l'oppose à sa mère, inconditionnelle de Nicolas Sarkozy. Bernadette Chirac, elle, juge Juppé "très, très froid". L'intéressé semble s'amuser de ses piques.

 

Candidat à la primaire à droite pour l'élection présidentielle de 2017, il souligne que Jacques Chirac l'aurait "encouragé à persévérer". "Il m'a confirmé que j'étais 'le meilleur d'entre nous'. Il persiste..." Et Alain Juppé, autrefois jugé glacial, n'hésite plus à rebondir sur le "prix de l'humour politique" qui lui a été décerné en 2014 pour sa petite phrase : "En politique, on n'est jamais fini. Regardez-moi." "Vous voyez, je ne suis pas si pisse-froid que vous le pensiez", plaisante-t-il.

 

Des premiers pas du jeune énarque, dans l'ombre de Chirac, au difficile exercice du pouvoir en 1995, en passant par l'exil au Canada, Complément d'enquête nous livre le portrait intime d'un homme pudique. Pour comprendre ce qui anime l'homme politique, Jean-Karl Lambert, Guillaume Beaufils et Michael Bozo ont rencontré ses intimes : sa première épouse et ses vieux copains.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article