Envoyé Spécial : Permis de conduite, Youtube et le business de la misère ce jeudi

Publié le par Stéphanie

"Envoyé Special" (France 2)

"Envoyé Special" (France 2)

Ce jeudi 25 Février 2016, Françoise Joly et Guilaine Chenu présentent un nouveau numéro d'Envoyé spécial, dès 20h55 sur France 2.

 

La galère du permis de conduire C’est le premier examen en France par son nombre de candidats : 1,5 million par an. Le permis de conduire fait partie de ces étapes incontournables de la vie… mais il relève aujourd’hui du parcours du combattant.

D’abord à cause de ses tarifs exorbitants : de 1 000 à 1 400 euros en moyenne, et seulement si on l’a du premier coup. Ensuite en raison des délais de passage de l’examen : ils sont en France parmi les plus longs d’Europe, près de 90 jours. Avec un taux d’échec supérieur à la moyenne européenne. Enfin à cause des fortes inégalités qui existent entre départements : en Ile-de-France, le permis coûte ainsi… deux fois plus cher que dans le Nord !

Face au coût excessif et aux délais à rallonge, c’est le règne de la débrouille. Certains candidats choisissent de passer leur permis en province, où il coûte moins cher qu’en région parisienne, et multiplient les allers-retours en train pour quelques heures de conduite. D’autres solutions alternatives apparaissent : les "séjours permis" en Espagne, qui permettent de passer l’examen en un mois, ou les auto-écoles en ligne. Mais parmi ces bons plans se cachent parfois de véritables escroqueries : pots-de-vin pour passer plus vite, sites internet qui vendent des faux permis... Tous les moyens sont bons pour obtenir le précieux papier rose !

Une enquête de Leslie Benzaquen, Nicolas Margerand et Ksenia Bolchakova.

 

Génération salafiste Refus de la mixité, port du niqab, qui pratique le salafisme en France ? Document sur ce courant de l'islam ultra-orthodoxe et minoritaire. Est-il compatible avec les valeurs de la République ? Un reportage d'Eric Chemin et Olivier Barruel.

 

Le business de la misère Les besoins en hébergement d'urgence ne cessent d’augmenter et coûtent de plus en plus cher à l’Etat. Pour loger les sans-abri, le Samu social a recours à l’hôtel. Rien qu’en région parisienne, près de 35 000 personnes sont hébergées de cette façon, dont 600 familles depuis plus de cinq ans. Au total, 180  millions d’euros ont été dépensés en nuits d’hôtel l’année dernière en Ile-de-France. Cet argent public permet à de nombreux hôteliers de s’enrichir sur le dos de la misère. Certains, peu scrupuleux, proposent des chambres avec un "semblant d’hygiène" qui, parfois, ne répondent pas aux normes de sécurité. Quant aux rares projets de construction de nouveaux centres d'hébergement, ils doivent affronter de nombreux obstacles avant de voir le jour... Un reportage de Laurent Hakim et Pauline Juvigny.

 

"Sens caché" : l'humour sur YouTube Qui sont les stars de YouTube en France ? Quels sont les codes de l'humour sur internet ? Anouk Burel et Ghislain Delaval décryptent les vidéos de la nouvelle génération. Qu'ont-ils hérité des générations précédentes à la télévision ? Ont-ils inventé une nouvelle forme d’humour ?

Norman, Natoo, Mister V, Hugo Tout Seul et le Woop Gang décryptent le fond et la forme des vidéos qui font leur succès, avec un éclairage inédit de Jamel Debbouze. Un reportage de Anouk Burel et Ghislain Delaval.

Publié dans France 2

Commenter cet article