Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Newstele

Frédéric Diefenthal : « Je souhaite repartir sur un projet de série »

12 Février 2016 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Interviews

Frédéric Diefenthal (FTV)

Frédéric Diefenthal (FTV)

A l'occasion du Festival de Luchon dont la 18e édition se tenait du 3 au 7 février dernier, NewsTele est allé à la rencontre du comédien Frédéric Diefenthal, membre jury fiction sur cette édition 2016, pour savoir ce qu'il attendait d'une fiction : « Pour me plaire, une fiction doit me distraire, me faire voyager et élever aussi ma conscience. Elle peut être très légère et avoir beaucoup d'aspérité à partir du moment où l'on me raconte une histoire qui, quoi qu'il arrive, me touche. La sensibilité a plusieurs couleurs pour moi ».

Je souhaite repartir sur un projet de série

Après avoir joué dans de nombreuses séries aux univers extrêmement variés ces dernières années dont certaines fictions particulièrement audacieuses comme « Clara Sheller » ou « David Nolande » (une série qui pariait sur le fantastique, genre longtemps délaissé avant sa résurrection en 2012 avec « Les Revenants » sur Canal +), Frédéric Diefenthal aimerait de nouveau se consacrer à un projet de série : « Après quelques années de pause, je souhaite repartir sur une série. C'est d'ailleurs en projet... » nous confie-t-il.

Clara Sheller a participé à reconsidérer
la fiction française à la télévision

Avant de s'engager dans « Clara Sheller » (diffusée en 2005 sur France 2), Frédéric Diefenthal se souvient d'un certain mépris pour la fiction TV française : « A l'époque, lorsque le cinéma était très présent pour moi, je me souviens que l'on me mettait en garde quant à ce rôle dans Clara Sheller. Mais c'était important à ce moment-là pour moi d'aller vers la télévision. Et puis ce n'était pas une série bobo parisienne, elle a eu un succès retentissant dans toute la France et a participé à reconsidérer la fiction française. C'était le début d'un bouleversement des séries françaises ».

 

Si pendant longtemps, on n'accordait pas suffisamment de légitimité aux fictions et notamment aux séries, ce temps semble aujourd'hui révolu. Les fictions de télévision ont désormais gagné leurs lettres de noblesse au même titre que les films de cinéma.

 

A lire également sur Newstele.com
REPORTAGE - Un 18e Festival TV Luchon reflet de l'excellence télévisuelle
Interview de Serge Moati, le président du Festival TV de Luchon

Partager cet article

Commenter cet article