Complément d'enquête - ''Calais : et si on ouvrait la frontière ?'' ce jeudi sur France 2

Publié le par Mathieu

"Complément d'enquête" (France 2)

"Complément d'enquête" (France 2)

L'opération a commencé fin février, non sans heurts, dans cet immense terrain vague baptisé la "jungle". Un démantèlement de plus pour ce camp de migrants aux portes du Royaume-Uni. Après vingt ans de galère pour les réfugiés et les habitants de Calais, des voix proposent aujourd'hui une solution radicale : et si on ouvrait la frontière ? Des 300 Kosovars de Sangatte en 1998 aux 4 000 migrants de 2016, comment en est-on arrivé là ? Découragés par de vaines tentatives, de plus en plus de réfugiés choisissent de rentrer dans leurs pays, parfois en guerre, au péril de leur vie.

 

Au sommaire de "Complément d'enquête" ce jeudi 10 mars 2016 à 22h30 sur France 2 :

Ouvrez la frontière, l'appel de Londres Aujourd'hui, des voix s'élèvent pour proposer une solution, radicale : et si on ouvrait la frontière ? De l'autre côté de la Manche, un mouvement est en train de naître : des célébrités britanniques ont lancé un appel au Premier ministre David Cameron en faveur de l'accueil des migrants. Une campagne a été lancée par Refugees Welcome pour que les mineurs de Calais ayant des proches au Royaume-Uni puissent les rejoindre.

Un reportage de Laure Pollez, Benjamin Poulain et Xavier Puyperoux, suivi d'un entretien avec Sophie Pedder, chef du bureau français de "The Economist".

 

De Sangatte à Calais : l'histoire sans fin Le camp de Grande-Synthe risque-t-il de devenir un nouveau Sangatte ? En 1999, un centre d'accueil est ouvert pour 300 Kosovars dans cette commune du Pas-de-Calais. En novembre 2002, quand Nicolas Sarkozy ferme le centre, 1 600 étrangers s'y entassent. Un camp de fortune s'installe alors à Calais. En 2009, le ministre de l'Immigration Eric Besson vient assister à la destruction de cette "jungle" par les bulldozers. Près de vingt ans après, la France se débat toujours avec ce drame humanitaire.

Un reportage de Julien Daguerre, Florian Le Moal et Vincent Gobert, suivi d'un entretien avec Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais.

 

Retour à Erbil Et quand l'eldorado britannique s'avère inaccessible... de plus en plus d'Afghans, d'Irakiens, de Syriens découragés après d'innombrables tentatives d'embarquer pour l'Angleterre choisissent de rentrer dans leurs pays d'origine, parfois en guerre, au péril de leur vie.

Un reportage de Matthieu Fauroux, Maurice Ferlet et Alice Panouillot, suivi d'un entretien avec Shakir Nori, ancien réfugié afghan.

Publié dans France 2

Commenter cet article