Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Newstele

''Travail en famille : ils ont le business dans le sang !'' dans Capital ce dimanche sur M6

3 Avril 2016 , Rédigé par Martin Publié dans #M6

"Capital" (M6)

"Capital" (M6)

Ce dimanche 3 Avril 2016, François Xavier Ménage présente un nouveau numéro de Capital dÚs 20h55 sur M6. Sommaire

 

Travail en famille : ils ont le business dans le sang !

Ils sont pĂšre et fils, frĂšre et sƓur ou encore mari et femme et ont dĂ©cidĂ© de travailler ensemble. En se lançant dans une nouvelle aventure ou en suivant une tradition vieille de plusieurs siĂšcles. C'est d'ailleurs une spĂ©cificitĂ© française. Dans l'Hexagone, plus de 80% des entreprises sont familiales. Des business particuliers dans lesquels travail et vie privĂ©e se mĂ©langent. Comment les liens du sang influencent-ils le fonctionnement d'une entreprise ? La famille peut-elle ĂȘtre la clĂ© de la rĂ©ussite ?

 

Les Barba, rois du poisson depuis 5 gĂ©nĂ©rations Depuis 5 gĂ©nĂ©rations, les Barba sont les rois du poisson dans la rĂ©gion de BĂ©ziers. Aujourd'hui, Jacky et Francis, les parents, ont passĂ© le flambeau Ă  leurs deux fils. D'un cĂŽtĂ©, il y a Lucien, qui travaille avec sa femme ValĂ©rie et leurs deux enfants. Ils gĂšrent plusieurs poissonneries et surtout une immense brasserie-poissonnerie de 900 mÂČ qui fait la fiertĂ© de la famille. De l'autre, il y a Henri, sa femme Danielle et leurs deux fils. Eux se sont spĂ©cialisĂ©s dans l'importation et l'expĂ©dition de spĂ©cialitĂ©s de la mer, et plus particuliĂšrement de thon. Depuis les annĂ©es 90, ils proposent des produits transformĂ©s et notamment des sushis qui ont fait leur renommĂ©e. En tout, 8 membres de la mĂȘme famille qui travaillent main dans la main. Comment la famille Barba a-t-elle construit son petit empire ?

 

Travailler en couple : Ă  la ville comme au bureau Pour certains c'est impensable, pour d'autres, c'est une Ă©vidence : travailler au quotidien avec son conjoint. TrĂšs rĂ©pandus dans l'artisanat, les couples sont Ă©galement recherchĂ©s par des franchises qui prĂ©fĂšrent confier leurs enseignes Ă  un binĂŽme liĂ© par le mariage. Isabelle et BenoĂźt, la trentaine et parents de trois enfants, viennent de crĂ©er leur propre affaire, une biscuiterie. BĂ©atrice et RenĂ©, eux, travaillent ensemble depuis 25 ans. Ils sont Ă  la tĂȘte d'une Pataterie, une enseigne de restauration. Aujourd'hui, ils gagnent trĂšs bien leur vie et semblent avoir trouvĂ© la solution pour faire durer leur couple et fructifier leur affaire. Mais parfois, les belles histoires peuvent se transformer en cauchemar.

 

J'hĂ©rite de l'entreprise de papa : cadeau ou fardeau ? Reprendre la boĂźte de papa ! En apparence, rien de plus facile pour les hĂ©ritiers que de se glisser dans le fauteuil de leurs parents. Mais la rĂ©alitĂ© est bien plus compliquĂ©e : moins d'une entreprise familiale sur 5 est reprise par l'un des enfants. Certains n'ont la vocation que sur le tard, comme Laure Cassan, ancienne prof de latin qui se retrouve propulsĂ©e Ă  la tĂȘte de l'entreprise de confitures de son pĂšre. Parfois ce n'est pas de vouloir hĂ©riter qui pose problĂšme, mais de le pouvoir. Chez les Taittinger, illustre famille du champagne, les hĂ©ritiers se sont tellement dĂ©chirĂ©s entre eux que le groupe leur a Ă©chappĂ©. Avant que l'un d'eux, Pierre-Emmanuel, ne rĂ©ussisse Ă  reprendre le flambeau. Chez les Darbonne, Ă  la tĂȘte des herbes aromatiques DarĂ©gal, on a compris que ces affaires ne s'improvisaient pas : une vĂ©ritable charte rĂ©git les rapports d'une gĂ©nĂ©ration Ă  la suivante et pas question d'y dĂ©roger ! Comment les dynasties d'affaires tentent-elles de concilier histoires d'argent et de famille ? Qui sont les coachs qui aident les hĂ©ritiers Ă  se prĂ©parer Ă  cette dĂ©licate succession ?

Partager cet article

Commenter cet article