« Baisers cachés » : France 2 s'engage contre l'homophobie

Publié le par Stéphanie

"Baisers cachés" (© Jean-Philippe BALTEL/LIZLAND/FTV)

"Baisers cachés" (© Jean-Philippe BALTEL/LIZLAND/FTV)

France 2 se mobilise à l’occasion de la journée mondiale contre l’homophobie ce mercredi 17 mai 2017, en proposant une grande soirée continue autour de la fiction inédite « Baisers cachés », réalisée par Didier Bivel. La diffusion de ce téléfilm très fort - distingué par le prix de la critique au Festival de Luchon l’an dernier - sera suivie d’un débat en direct animé par Julian Bugier, en présence notamment de Patrick Timsit.


> A 20h55 - « Baisers Cachés » Réalisé par Didier Bivel avec Patrick Timsit, Bruno Putzulu, Barbara Schulz, Catherine Jacob, Bérenger

Nouveau venu au lycée, Nathan, 16 ans, vit seul avec son père policier Stéphane. Leurs rapports sont complices. Nathan est invité à une soirée où il flashe sur un garçon de sa classe. Ils se retrouvent à l’abri des regards et s’embrassent.
Mais quelqu’un les observe en cachette et publie la photo de leur baiser sur facebook : la rumeur se répand sur le net et provoque le scandale au lycée et dans les familles. Stéphane découvre l’homosexualité de son fils. Il est choqué et se détourne de Nathan. 
Au lycée, les élèves harcèlent Nathan et s’interrogent sur l’identité de l’autre garçon. Nathan, amoureux, refuse de révéler l’identité de son amoureux et fait front contre les moqueries et la violence. Pourra-t-il compter sur son père ? Et sur celui qu’il aime ?

> A 22h40 : Grand débat en direct « Homophobie : Le combat continue »
Pour débattre, Julian Bugier sera entouré de Patrick Timsit, de témoins, de jeunes homosexuels, de parents, de spécialistes,  et de responsables des associations « le Refuge » et « SOS Homophobie » :
- Franck Riester, député et maire
- Florent Thomassin, harcelé au collège à cause de son homosexualité, isolé dans un petit village de 400 habitants, il habite aujourd’hui au Refuge à Montpellier
- Anna Ghione, a très mal vécu le coming-out de son fils à 17 ans mais se bat, depuis, pour les droits des homosexuels
- Serge Hefez, psychiatre, spécialiste de l’adolescence
- Joel Deumier, président SOS Homophobie
- Catherine Durand, assistante sociale, formatrice contre l’homophobie  à l’académie de Versailles, elle se heurte parfois au manque de coopération des chefs d’établissement.
- Hassan Jarfi, son fils a été tué parce qu’il était homosexuel. Depuis il s’engage pour les droits LGTB
- Philippe Besson, l’écrivain a co-réalisé un documentaire fort « Homos la haine » parce qu’il avait été choqué par l’homophobie révélée par le mariage pour tous.
- Amélie Georgin, mariée à Annick et mère d’une petite fille Garance conçue par PMA. Elle interviendra sur les difficultés, malgré le mariage pour tous, à être parent à part entière.

 

Dans la foulée de ce débat, France 2 diffusera le film documentaire « LES INVISIBLES », réalisé par Sébastien Lifshitz.

 

Publié dans France 2

Commenter cet article