Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Newstele

« Michel Hazanavicius : Histoires de cinéma(s) » le 8 septembre sur Canal+ Cinéma

1 Septembre 2017 , Rédigé par Benjamin Publié dans #Groupe Canal

« Michel Hazanavicius : Histoires de cinéma(s) » le 8 septembre sur Canal+ Cinéma

A l’occasion de la sortie en salles de son dernier film Le Redoutable qui dresse un étonnant portrait de Jean-Luc Godard, le réalisateur Michel Hazanavicius (OSS 117, THE ARTIST), champion oscarisé du détournement au cinéma, évoque sa passion multiforme pour le 7e Art.

Son premier film MES AMIS à 20H50 sera suivi d’un docu-portrait exclusif MICHEL HAZANAVICIUS – HISTOIRES DE CINÉMA(S) signé de Jean-Pierre Lavoignat et Christophe d’Yvoire le vendredi 8 septembre 2017 sur Canal+ Cinéma.

 

MICHEL HAZANAVICIUS : HISTOIRES DE CINÉMA(S)
2017 • 0H52 • France
Film documentaire de Jean-Pierre Lavoignat et Christophe d'Yvoire
D’une enfance passée dans les salles obscures du Max Linder au succès de THE ARTIST, il n’aura fallu que quelques années pour que Michel Hazanavicius devienne un cinéaste cinéphile. Pour pouvoir dessiner le paysage mental intérieur de Michel Hazanavicius, il faut suivre et observer le cinéaste en action, mais également observer l’homme qui pense, se remémore, voit des films.

Comment s’organise sa cinéphilie intérieure ? Comment le cinéma irrigue-t-il sa pensée ? Quels sont ses films fétiches ? Les films récents qui l’ont marqué ? De quelle manière organise-t-il les carnets où il note et dessine ses projets ? Quels autres cinéastes fréquente-t-il ?

Le réalisateur de OSS 117 s’attaque cette année à une divinité du cinéma français : Jean-Luc Godard, dans son film LE REDOUTABLE. Godard, c’est le symbole de la Nouvelle Vague qui fonde le cinéma français depuis plus d’un demi-siècle, une figure du patrimoine.

Même s’il affirme n'être ni admirateur ni pourfendeur du personnage, même s’il jure ne pas chercher la polémique, le choix de son sujet – et la représentation même de Jean-Luc Godard en personnage de fiction, et qui plus est de comédie - est explosif dans l’Histoire du cinéma français. Personne n’avait osé jusque-là. Hazanavicius est le premier à le faire.

Partager cet article

Commenter cet article