Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

« Femmes au bagne : les oubliées de l’Histoire » : Documentaire inédit le 8 mars sur France Ô

"Femmes au bagne" (© WA productions)

"Femmes au bagne" (© WA productions)

Dans le cadre de la Journée de la Femme, France Ô propose un documentaire qui dresse le portrait de femmes bagnardes, grandes oubliées de l'Histoire le jeudi 08 mars 2018 à 22h35. Entre 1858 et 1905, la France a envoyé deux mille femmes dans ses colonies pénitentiaires de Guyane et de Nouvelle-Calédonie.
Aujourd'hui, leurs descendant(e)s portent encore le poids de ce tabou historique et familial. C’est à ces femmes que la réalisatrice Hélène Trigueros a donné vie dans un documentaire inédit !

 

En 1885, sous la IIIe République, la loi sur la relégation des récidivistes a été votée par l’Assemblée. Une loi scélérate et unique à ce jour dans le droit pénal français, qui consista à envoyer à perpétuité dans les bagnes de Guyane et de Nouvelle-Calédonie les délinquants récidivistes de délits mineurs. Parmi eux, un millier de femmes étaient destinées à contracter des mariages avec des bagnards libérés et à fonder des familles. Ce projet avait pour mission d’implanter une colonie de peuplement durable. Si l’expérience en Guyane fut un échec, en Nouvelle-Calédonie, le projet « fonctionna ». Des familles ont été formées, des enfants sont nés, les bagnards ont fait souche. Mais, pour l’administration pénitentiaire, des parents bagnards ne pouvaient engendrer que de futurs délinquants, et l’objectif n’avait pas été atteint. L’administration a décidé alors d’extraire, de façon plus ou moins volontaire, les enfants de leur foyer pour les confier aux institutions religieuses. Aujourd’hui, après des décennies de tabous et de silence, les descendants des bagnards revendiquent leur héritage et leurs origines.

 

Le destin des femmes bagnardes est un épisode méconnu de l’histoire des bagnes coloniaux français, qui demeure particulièrement tragique.

Quel fut le destin de ces femmes envoyées aux antipodes, promises à un Eden et finalement sacrifiées sans scrupule à une utopie barbare ? A la lecture du passé, quel en est l'héritage dans le système carcéral actuel ? Que raconte cette période sur la place de la femme dans notre société ? Ce film y répond.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article