Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

FOCUS : Une Famille Formidable fête ses 25 ans au 20e Festival TV de Luchon

FOCUS : Une Famille Formidable fête ses 25 ans au 20e Festival TV de Luchon

À l'occasion des 20 ans du Festival des Créations Télévisuelles de Luchon qui se tenait la semaine dernière, un autre anniversaire a été célébré : celui des 25 ans de la série Une Famille Formidable.
Jeudi 8 février, une rencontre présentée par le journaliste Thierry Moreau réunissait une partie du casting de la série (Bernard le Coq, Jennifer Lauret, Alexandre Thibault, Kamel Belghazi et Julie de Bona) afin de revenir sur cette aventure télévisuelle, modèle de longévité pour une série française. NewsTele était sur place et vous livre ce qu'il faut retenir de cet événement.

 


La genèse de la série

Le comédien Bernard Le Coq se souvient encore de cet été 1991 où Joël Santoni, réalisateur, l'a contacté pour lui soumettre un projet pour TF1 : « A cette époque, je me disais qu'il me faudrait un grand coup de bol parce que ma carrière commençait à être un peu fragile. Et la chance m'a souri puisqu'au mois de juillet, Joël Santoni m'appelle et me demande si je peux être à Paris le 1er août. Il m'a ensuite présenté Anny Duperey et l'aventure commençait ».
Au départ, le comédien pensait s'engager dans un projet de série bouclée, car il était question dans un premier temps de tourner trois épisodes seulement, l'idée étant de faire une mini-série. Suite au succès lors de la diffusion et grâce à une excellente entente entre les comédiens, les péripéties de la famille Beaumont se poursuivent et les saisons continuent à se décliner sous forme de trois épisodes de 90min.
Alexandre Thibault (Julien) nous apprend également que la série devait initialement s'intituler Les grandes décisions car l'histoire s'intéressait à une période de la vie où les enfants grandissent, passent le bac et prennent des décisions.

 


Bernard Le Coq, grand cuisinier ?

Si le personnage de Jacques Beaumont a pendant longtemps été le chef d'un restaurant gastronomique, son interprète, Bernard Le Coq, a en revanche confié ne pas être particulièrement portée sur la cuisine dans la vie de tous les jours.
Le réalisateur de la série, Joël Santoni, est quant à lui un cuisinier hors pair. Lors des scènes au restaurant où des mets apparaissaient à l'écran, le metteur en scène était attentif à ce que les plats cuisinés soient d'une grande qualité. D'ailleurs, la plupart du temps, un grand cuisinier, souvent étoilé, était à la manœuvre.

 


Un format et un rythme qui évoluent

En 14 saisons diffusées à ce jour, la série a connu quelques évolutions, aussi bien dans la fréquence de tournage que sur la durée d'une saison à l'antenne.
Alors que les saisons 1 à 10 proposées entre 1992 et 2013 comprenaient chacune 3 épisodes de 90min, un 4e épisode de 90min est ajouté à partir de la 11e saison.
En 2016, à l'occasion de la 13e saison, des changements interviennent de nouveau. Ce n'est plus 4, mais 6 épisodes qui sont désormais tournés, et non plus pour un format de 90min, mais d'1h.
Quant au rythme de diffusion, il a été assez inégal entre 1992 et 2006, avec parfois jusqu'à 4 ans d'attente entre deux saisons ! Cette absence à l'antenne aurait été due à des questions d'emplois du temps, selon Bernard Le Coq : « Le réalisateur Joël Santoni était parfois occupé sur différents projets et nous autres, les comédiens, également ». Entre la saison 6 et la saison 9, de 2006 à 2012, la série revient plus régulièrement, tous les deux ans, avant qu'une nouvelle saison voit le jour chaque année.

 


Une série transgénérationnelle

La Famille Beaumont (Une Famille Formidable) de TF1 a été la première à mettre en scène la cellule familiale sous forme de comédie en prime time, avant que France 2 ne rapplique avec les Familles Bouley et Lepic (Fais pas ci, fais pas ça).
La touche humoristique de ces programmes rencontre la faveur du public puisque la comédie reste l'un genre préféré des Français en fiction TV selon une récente étude de Médiamétrie.
Lors de la discussion à Luchon, le comédien Kamel Belghazi a soulevé l'aspect transgénérationnel d'Une Famille Formidable : « Les téléspectateurs ont grandi avec la série, chacun a pu s'identifier à un moment de sa vie à l'un des personnages. Le public a vieilli en même temps qu'eux et les téléspectateurs qui regardaient à l'époque le programme avec leurs parents ont aujourd'hui des enfants qui suivent à leur tour la série. Il y a comme une transmission qui se fait de génération en génération, ce qui est assez rare pour une série télé ».
Jennifer Lauret, qui interprète le personnage de Frédérique, en est la parfaite l'illustration. La comédienne est arrivée sur la série à l'âge de 12 ans et en a aujourd'hui 38. Maman de quatre enfants désormais, elle a passé plus de la moitié de sa vie avec la famille Beaumont !

 


Une série sociétale

Depuis ses débuts et bien qu'il s'agisse avant tout d'une comédie, Une Famille Formidable a traité, sans tabous et souvent avec justesse, un grand nombre de sujets de société sérieux comme l’homosexualité (première série française à aborder ouvertement le sujet, loin des clichés), la drogue, l'euthanasie, le handicap et bien d'autres thèmes forts : « Confronter les téléspectateurs à ces thématiques permet de voir le monde et d'ouvrir les esprits, mais sans donner de leçons. Ce n'est pas une leçon morale, mais une leçon de vie. Joël Santoni a toujours eu un regard très aigu sur ce qui se passe au sein de la société et sans jamais caricaturer les choses » raconte Bernard le Coq. Pour le comédien Kamel Belghazi (Nourredine) : « Aborder sous l'angle de la comédie ces sujets de société sérieux permet de dédramatiser des situations qui pourraient être traitées ordinairement de manière beaucoup plus dramatique ».
 


Voyages en série

Si Paris et le Portugal ont constitué les principaux décors durant de nombreuses saisons, la série a ensuite voyagé en Thaïlande, au Maroc et à Sao Tomé (une île au large du golfe de Guinée). En France, Paris a laissé la place à la Bourgogne, à l'île de la Réunion et à l'Alsace.
 


Une 15e  saison sur les rails
Le directeur artistique de la série a révélé que quatre nouveaux scénaristes viendront se greffer à l'équipe déjà en place pour renforcer les intrigues sur la prochaine saison.
De nouveaux personnages seront intégrés dont l'un devrait être proche de Catherine, afin de combler le vide laissé suite au décès du personnage de Reine.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article