Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Complément d'enquête - « Lafarge : les sombres affaires d’un géant du ciment » ce jeudi sur France 2

"Complément d'enquête" (© GUYON Nathalie - FTV)

"Complément d'enquête" (© GUYON Nathalie - FTV)

Ce jeudi soir, Thomas Sotto présente un nouveau numéro de Complément d'enquête dès 23h05 sur France 2. Sommaire

 

Lafarge : les sombres affaires d’un géant du ciment

C’est la première fois qu’une entreprise du CAC 40 est poursuivie pour financement du terrorisme. Comment Lafarge, leader mondial du ciment, se retrouve-t-il accusé d’avoir versé des millions de dollars de backchich à des groupes djihadistes comme Daech ? Pendant un an, Complément d’enquête s’est penché sur ce fleuron très discret de l’industrie, ses méthodes, ses zones d’ombre.

Depuis le berceau ardéchois jusqu’en Syrie en passant par les Etats-Unis, nous avons enquêté sur l’histoire de cette PME familiale devenue un géant du BTP présent dans 60 pays. Une entreprise qui a toujours affirmé concilier éthique et business... épinglée à la Libération pour avoir aidé les Nazis à construire le Mur de l’Atlantique.

Pour la première fois, une équipe de journalistes s’est rendue près de l’usine d’où le scandale est parti, au nord de la Syrie, et y a rencontré d’anciens salariés du site. Ingénieur, transporteur, ou responsable sécurité à l’époque, ils nous racontent comment ils ont travaillé la peur au ventre dans une région gangrénée par l’Etat Islamique, et comment la direction Lafarge a maintenu coûte que coûte la production de ciment, malgré les risques de kidnappings et de combats.

Des documents jamais publiés montrent comment le cimentier a scellé des accords avec plusieurs groupes djihadistes pour laisser passer matériaux, équipements et ouvriers jusqu’à l’usine. La direction parisienne était-elle au courant ? A-t-elle pactisé avec le diable ? Notre enquête révèle que Lafarge vendait du ciment à Raqqa, la "capitale" de l’Etat islamique.

Complément d’enquête lève aussi le voile sur la partie la plus obscure du dossier : que savait exactement le Quai d’Orsay sur ce qui se tramait entre Lafarge et Daech ? Le gouvernement a-t-il fait pression pour que l’entreprise reste en Syrie malgré le danger ? Un diplomate sort de l’ombre pour dénoncer la position ambiguë de l’Etat français.

« Lafarge, un business en béton armé », un documentaire exceptionnel de Complément d’enquête, réalisé par Matthieu Fauroux, Brice Baubit et Mickaël Bozo.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article