Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Soirée documentaire sur « Mai 68 » ce mardi soir dès 20h55 sur France 2

"68" (DR)

"68" (DR)

Ce Mardi 17 avril 2018, France 2 propose à partir de 20h55, une soirée documentaires autour de 1968.

 

20h55 - Documentaire « 68 » de Patrick Rotman

En 1968, de Washington à Saigon, de Rome à Mexico, de Paris à Prague, une vague de révolte secoue le monde. "68" propose un travelling arrière dans le Vietnam en guerre, Prague en liberté et occupé, Paris en contestation, l'Amérique en rébellion. "68" raconte Dubcek et Guevara, De Gaulle et Cohn-Bendit, Luther King et Bob Kennedy. Une plongée dans le tourbillon d'une année mouvementée qui a changé le monde.

 

22h40 - Infrarouge présenté par Marie Drucker - Documentaire « Les hommes de Billancourt » (Inédit)

Qui étaient les hommes de Billancourt ?

A la veille de mai 68, ils sont près de 36.000 à travailler dans l’usine Renault de Boulogne-Billancourt – la plus grande usine de France à l’époque. La plupart de ces hommes sont venus d’ailleurs : 56 nationalités se côtoient dans ce lieu mythique des luttes ouvrières, cette vitrine de la contestation sociale en France.

Ce film donne la parole à la dernière génération à avoir travaillé à Billancourt. Ouvriers, directeurs, syndicalistes… de la révolte de mai 68 à la fermeture en 1992, ils nous racontent leur histoire de Billancourt. Une histoire industrielle et humaine, sociale et politique, qui traverse l’histoire de France.

 

23h45 - Documentaire « Place aux Jeunes ! : Des beatniks aux punks » (Rediffusion)

Du milieu des années 60 au milieu des années 70 en France et en Europe des centaines de milliers d’adolescents ont choisi ou rêver de tout larguer. (Le travail, la famille, la patrie) en quête d’un autre monde plus ludique, plus généreux , moins violent que celui que leur proposait le bonheur programmé de leurs aînés. Jeunes travailleurs, Lycéens, étudiants – voir même « chargés de famille » - comme on disait alors – Ils se sont engagés dans des chemins de traverse avec pour objectif « l’aventure, la route, l’amour, la musique, le partage ». Les Etats-Unis traversaient alors l’une des crises les plus aïgue de leur histoire – lutte pour les droits civiques, guerre du Vietnam, remise en cause radicale de l’American Way of life. Mais nous, qui parlions un « anglais » improbable, nous qui en France ou en Europe ne vivions pas dans une société fracturée, par la guerre et le racisme, à travers quelles images, quels récits quelle musiques avons nous adhéré à une histoire qui en apparence du moins ne nous concernait que de « très loin ».

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article