Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Inédit : La mini-série « Fiertés » diffusé ce jeudi soir dès 20h55 sur Arte

"Fiertés" (© Arthur Farache Sauvegrain/Scarlett Production/Arte)

"Fiertés" (© Arthur Farache Sauvegrain/Scarlett Production/Arte)

Arte propose ce jeudi 3 mai à 20h55 la mini-série Fiertés, (3x52min) réalisé par Philippe Faucon. Une mini-série sur les combats homosexuels, de l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir en 1981 à l’adoption de la loi Taubira sur le mariage pour tous en 2013. La série a reçu le prix de la meilleure série au Festival de Luchon 2018.

Avec sobriété et justesse, Philippe Faucon (Fatima) retrace le combat pour les droits des minorités sexuelles en France à travers le récit intime de trois générations et trois destins d’hommes. Série chorale et ambitieuse, Fiertés est à la fois une chronologie de la tolérance, une saga familiale et un récit profondément intime, porté par un casting de haute volée.

 

De la dépénalisation tardive de l’homosexualité au début des années 80, dans la foulée de l’élection de François Mitterrand, à l’adoption de la loi Taubira en 2013, Philippe Faucon retrace, au travers du destin de Victor (Benjamin Voisin puis Samuel Theis) et des siens, le combat en France des minorités sexuelles pour leur reconnaissance et leurs droits. Une histoire contée en douceur et centrée sur le récit intimiste d’une famille et d’un couple, sans oublier pour autant la violence symbolique et concrète subie par les homosexuels. Au sein d’un casting de choix, où chacun incarne son rôle, petit ou grand, avec une intensité retenue, le trio de tête constitué par Samuel Theis (Party Girl, Un village français), Stanislas Nordey (directeur du Théâtre National de Strasbourg) et Frédéric Pierrot (Un homme est mort, Les Revenants) porte ce récit émouvant à l’humanisme plein de finesse.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article