Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

« 32e Nuit des Molières » ce mardi soir dès 21h05 sur France 2

 « 32e Nuit des Molières » ce mardi soir dès 21h05 sur France 2

Ce mardi 23 juin, France 2 propose une grande soirée qui s'articulera autour de 2 temps forts :

> À partir de 21.05, vivez sur France 2 la cérémonie des Molières animée par Marie-Sophie Lacarrau
> À 23.10 la pièce de théâtre « La Vie de Galilée » par la troupe de la Comédie-Française clôturera cette soirée.

 

À partir de 21.05 - « 32e Nuit des Molières »

La 32e Nuit des Molières sera enregistrée au Théâtre du Châtelet, mardi 23 juin, selon le contexte sanitaire actuel et diffusée pour la première fois depuis des années en première partie de soirée.

Cet événement récompense le théâtre, public et privé, dans toute sa diversité et sa vivacité. La soirée distinguera ainsi, à travers 19 récompenses, les artistes et les spectacles les plus remarquables de la saison 2019/2020.

Pour célébrer cette 32e Nuit des Molières, Marie-Sophie Lacarrau animera cette cérémonie. Elle sera entourée de comédiens et d'artistes.

Temps fort et attendu de la scène artistique française, la Nuit des Molières est emblématique de l'engagement de France 2 en faveur de la création théâtrale et du spectacle vivant.
 

Un dispositif numérique :

    La cérémonie en photos et vidéos sera à suivre sur les réseaux sociaux de France 2.
    Les meilleurs moments de la cérémonie seront à retrouver sur France.tv.

 

À 23.10 - « La Vie de Galilée  »

Avec : Véronique Vella, Thierry Hancisse, Florence Viala, Loïc Corbery, Serge Bagdassarian, Hervé Pierre, Bakary Sangaré, Pierre Louis-Calixte, Nicolas Lormeau, Jérémy Lopez, Jean Chevalier, Élise Lhomeau, Birane Ba

Et les élèves de l’académie de la Comédie-Française : Chloé Bellemère, Salomé Benchimol, Aksel Carrez, Flora Chéreau, Claire Fayel, Aurélien Hamard-Padis, Mickaël Pelissier, Camille Seitz, Nicolas Verdier

« Aujourd’hui, 10 janvier 1610, l’humanité inscrit dans son journal : ciel aboli » : accompagné d’un enfant, le mathématicien Galilée observe à la lunette le firmament. Dix ans auparavant, le philosophe Giordano Bruno a été brûlé à Rome pour avoir soutenu l’idée d’un univers infini et sans centre, sur la base des travaux de Copernic. À force d’observations et de calculs, Galilée cherche des preuves à son hypothèse d’un système cosmique où la Terre est « un corps céleste ordinaire, un parmi des milliers ». De Padoue à Venise, le mathématicien ébranle des certitudes en affrontant la puissance d’une Église qui souhaite maintenir son pouvoir absolu dans les «sphères de cristal» où Ptolémée a jusque-là enfermé le monde. Si les découvertes de Galilée sur l’astronomie et la physique passionnent le peuple, le savant les abjurera sous la menace de la torture. L’Inquisition aura eu raison de lui, non de sa science.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article