Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

France 3 propose de revivre la télé des années 80 dès ce vendredi soir

 France 3 propose de revivre la télé des années 80 dès ce vendredi soir

Durant 2 soirées, France 3 propose de nous replonger dans les années 80 et ses références cultes ! L'occasion de voir et revoir des archives, des anecdotes, de grands moments de télé, de rire et d’émotions. Les animateurs, les producteurs ou les responsables de programmes racontent 10 ans qui ont changé notre télé.

1981, la France se choisit un nouveau Président et rêve d’une société nouvelle. La télévision va alors subir, durant toute la décennie 80, une véritable révolution (ou plus précisément plusieurs révolutions).
Des têtes tombent, de nouveaux visages apparaissent et des programmes innovants s’imposent. Mais surtout, c’est l’éclosion de nouvelles chaînes.

A travers deux épisodes riches en archives, en anecdotes, en grands moments de télé, de rire et d’émotions, les animateurs, les producteurs ou les responsables de programmes vont nous raconter ces 10 ans qui ont changé notre télé.

 

La Télé des années - Les dix ans qui ont tout changé (1re partie : 1980 - 1984)

Dans le premier épisode, de 1980 à 1984, la télévision va connaître sa première révolution !

Jusqu’en 1981, le poste ronronne, l’élection de François Mitterrand va secouer le monde des médias.

L’information jusque-là cadenassée se libère. Une femme arrive aux commandes du 20 heures.
Des émissions devenues mythiques naissent, telles que RécréA2, Champs-Elysées, Droit de réponse, Dimanche Martin, Le Théâtre de Bouvard, Gym Tonic, L’académie des 9, Moi je, Les enfants du Rock ou Cocoricoboy avec sa Playmate avant le JT de 20h.

Mais la révolution la plus marquante, c’est l’arrivée de cette quatrième chaîne tant attendue ! Ce sera Canal+, en novembre 1984.

Après cela, la télévision ne sera plus jamais la même.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article