Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Charles de Gaulle, Histoire d'un géant » : Documentaire inédit ce soir à 21h05 sur France 2

"Charles de Gaulle, Histoire d'un géant" (© Bridgeman)

"Charles de Gaulle, Histoire d'un géant" (© Bridgeman)

À l’occasion des 50 ans de la mort du Général de Gaulle, France 2 propose ce mardi soir à 21h05 le documentaire inédit Charles de Gaulle, Histoire d'un géant écrit par Eric Roussel, Patrice Duhamel et Jean-Pierre Cottet avec la participation d’Yves de Gaulle avec Bernard Farcy et la voix de Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie Française.

 

Ce film raconte pour la première fois Charles de Gaulle de sa naissance (en 1890) à la tombe de Colombey-Les-Deux-Églises (en 1970).

Avec un éclairage inédit sur l’épopée que fut la vie du Général, ce film révèle la force visionnaire et le destin rectiligne d’un homme qui a changé le cours de l’Histoire et qui continue à influencer nos vies à l’heure où tous les dirigeants politiques revendiquent une partie de son héritage. Cinquante ans après sa mort, il reste dans l’imaginaire collectif des Français l’homme providentiel.

Ce film met à jour par le prisme de sa personnalité « bigger than life », sa vision du monde volontariste et intransigeante, il révèle l’infinie complexité d’un homme bardé de certitudes, pétri de doutes : orgueilleux, sûr de sa grandeur et de sa capacité à marquer l’Histoire.

Au crépuscule de sa vie le héros laisse filtrer sa perception de l’absurdité et cite Nietzsche. Le film fend la cuirasse et laisse poindre l’émotion sans cesse refoulée par le chef.

Charles de Gaulle est un totem, un héros d’ombres et de lumières, porteur de valeurs positives. Chaque instant de sa vie, chacune de ses réactions démontrent qu’il est impossible d’influencer le cours de l’Histoire, sans une lucidité, une énergie, une ténacité, voire un entêtement hors normes.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article