Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

« Sept à huit », sommaire du dimanche 12 juillet 2009

Ce dimanche 12 juillet, Harry Roselmack présente un nouveau numéro de  « Sept à Huit », dès 18:50 sur TF1. Sommaire :


Les oubliés de l'été
Au refuge de la SPA (Société Protectrice des Animaux) d'Orgeval, dans les Yvelines, les salariés et les bénévoles se préparent à un été difficile. 250 chiens, 150 chats, et même une chèvre ! La période des vacances est toujours propice aux abandons. De plus, depuis le début de la crise économique, les adoptions ont chuté de 50%. Les refuges craignent donc une surpopulation. Les Français, avec 100 000 abandons par an, seraient détenteurs du triste record d'abandons d'animaux.


La plante qui rend jeune Elle sert à fabriquer des crèmes, des parfums, des produits de beauté... C'est elle qui en Corse donne son odeur au maquis : l'Immortelle, la plante qui ne fane jamais. Elle mesure entre 20 et 50 cm, et ses feuilles sont d'une grande valeur. L'Immortelle, et les huiles essentielles d'Immortelle permettent de lutter contre les hématomes, les jambes lourdes, les œdèmes et même la dépression. Une plante aux vertus miraculeuses longtemps cueillie de manière artisanale, et qui doit répondre aujourd'hui à une demande de plus en plus importante de l'industrie cosmétique.


Oasis cinq étoiles « Sept à Huit » vous emmène dans l'un des palaces les plus luxueux du monde. A Abou Dhabi, dans les Emirats Arabes Unis, cet hôtel géant abrite douze restaurants, avec des chambres qui peuvent atteindre 700 mètres carrés ! Des centaines de salariés s'agitent dans les sous-sols. Reportage dans les entrailles d'un palace géant.


L'élégant Julien Clerc est sur le devant de la scène depuis les années 60. Son premier 45 tours, « La Cavalerie », est sorti en mai 1968. Son dernier album, « Où s'en vont les avions ? », est sorti en septembre dernier, 40 ans après. Dans le portrait de la semaine, Julien Clerc raconte qu'aujourd'hui, « il chante comme il respire », alors qu'on lui a longtemps reproché de « ne pas se lâcher ». Il raconte aussi ses souvenirs de duo avec Aznavour ou Johnny, et ses soirées avec Gainsbourg, pendant lesquelles lui, Julien Clerc, ne buvait pas. C'est le portrait de la semaine de Thierry Demaizière.




Dimanche 12 juillet 2009
Crédit Photo : capture newstele.com

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article