Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« À la recherche du temps perdu », dès ce soir à 20h35 sur France 2

A la recherche du temps perdu - France 2France 2 propose ce mardi 1er Février et Mercredi 2 Février un téléfilm inédit en deux parties À la recherche du temps perdu. Réalisé par Nina Companeez, d'après Marcel Proust et produit par Ciné Mag Bodard avec la participation de France Télévisions, Arte France, TV5 Monde, RTS (Radio Télévion Suisse) et Centre National de la Cinématographie. Avec le soutien de l'ANGOA et PROCIREP - Société des producteurs Production avec le concours exceptionnel de la Comédie-Française.

 

Avec : Micha Lescot (le Narrateur), Dominique Blanc (madame Verdurin), Valentine Varela (la duchesse de Guermantes), Didier Sandre (le baron de Charlus), Bernard Farcy (le duc de Guermantes), Catherine Samie (la grand-mère), Dominique Valadié (la mère), Caroline Tillette (Albertine), Andy Gillet (Saint-Loup), Anne Danais (Françoise), Marie-Sophie Ferdane (Gilberte), Michel Fau (Jupien), Eric Ruf (Swann), Jean-Claude Drouot (Elstir), Vincent Heden (Morel), Françoise Bertin (madame de Villeparisis), Hervé Pierre (monsieur Verdurin), Philippe Morier-Genoud (Cottard), Laure-Lucille Simon (Andrée) et Arthur Igual (Bloch).

 

À la recherche du temps perdu n'est pas seulement une exploration de la mémoire et des souvenirs, c'est le récit d'un apprentissage : celui du personnage central appelé « le Narrateur » qui fait ce récit à la première personne et dont le nom n'est jamais dit. Dès l'enfance, il a espéré devenir écrivain mais l'accomplissement de sa vocation artistique ne va se faire qu'à travers l'expérience des étranges caprices de l'amour, des tortures de la jalousie, des souffrances, des deuils, et à travers l'accumulation des révélations et des désillusions…

Nous sommes en 1900 et le Narrateur a 20 ans. Fils unique, il a grandi dans une famille française de la bourgeoisie aisée et cultivée, entourée par l'amour protecteur et sans limite de sa mère et de sa grand-mère. Il est d'une sensibilité exacerbée. Insomniaque, nerveux et asthmatique, il souffre depuis l'enfance de crises nerveuses et de suffocations. Il est enfin arrivé à l'indifférence à l'égard de Gilberte Swan, qui a été le grand amour de son adolescence et son premier grand chagrin puisqu'elle l'a rejeté. Consolé, plein de désirs et de rêves d'amour, il part en train avec sa grand-mère pour Balbec, en Normandie, afin de respirer l'air marin qui doit le fortifier...

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Crédit Photo : France 2/Jacques Morell

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article