Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

"C'est plus que des vacances !" ce jeudi 1er sept à 20h35 sur France 2

cest-plus-que-des-vacances-france2.jpg

Agnès Vahramian et son équipe embarquent à bord de leur combi des années 70 pour un quatrième numéro, fait de reportages et de rencontres. Ce magazine de l'été conjugue information et vacances : sur un ton décontracté, convivial et parfois humoristique. Pour ce dernier numéro Agnès et l'équipe du combi sont à Paris avec Michèle Bernier ce jeudi dès 20h35 sur France 2.

 

Pour débuter cette émission, direction le village de Courances dans le département de l’Essonne (50 km de Paris) : nous appareillons à bord d’une montgolfière pour découvrir du ciel les paysages des alentours de la capitale. Agnès présente le premier reportage.

 

L'été de tous les rêves Ce n’est pas le rêve de toute une vie mais une expérience qui ouvre l’esprit, forge des souvenirs, ou permet de tisser des liens forts. Voici trois histoires de ceux qui ont réalisé cet été leur rêve de vacances ! Christophe, 46 ans, et son frère Sébastien, 31 ans, n'ont jamais partagé grand chose en famille, l'un avait déjà 15 ans lorsque l'autre est né, et ils se connaissent finalement très peu. Les deux frères ont décidé de rattraper le temps perdu, en réalisant un rêve commun : gravir le mont blanc. L'aventure sera mouvementée mais les deux frères ont réussi leur pari, celui de se retrouver. Christophe 42 ans et Marie Suzanne, 40 ans, et leur 3 enfants (âgés de 11 à 14 ans), s'apprêtent à partir en vacances... pour un an! et sur un bateau! un monocoque de 12m50 sur lequel la famille va cohabiter, du sud de la France aux Caraïbes. Christophe en avait assez de son travail de syndic, Marie-Suzanne de son job d’assistante de direction. Ils voulaient profiter de leurs enfants dans un contexte hors-du-commun. C’est Christophe qui sera aux commandes du bateau. Mais il n’a jamais navigué plus de deux jours d’affilée !
Chloé, enfin, 16 ans, vit à Londres avec ses parents, expatriés. Elle a l'habitude des séjours en famille des plus confort; mais elle avait rêvé de voyager utile, et seule : cet été, elle part au Pérou, en plein coeur de la forêt amazonienne, dans le cadre d'un programme de protection de la faune et de la flore. Bien plus que des vacances !

Après ce premier reportage Agnès et l’équipe reprennent la route pour le château de Versailles, à la rencontre d’Alain Baranton, jardinier du parc du château. Depuis 35 ans, il veille sur le patrimoine végétal du domaine royal et nous raconte l’enjeu de sa préservation : le coût de la replantation est énorme...Agnès présente le reportage

 

L’été des bâtisseurs de mémoire Ils ont passé l’été à sauver le patrimoine de France: bénévoles ou mécènes, voici les bâtisseurs de mémoire ! Le château de Calmont d'Olt, édifié du 11ème au 15ème siècle en plein coeur de l'Aveyron, est une ruine. Pourtant, un passionné consacre, depuis 25 ans, une bonne partie de sa vie à le rénover. Thierry Plume est tombé amoureux du Moyen âge quand enfant, il a reçu en cadeau une maquette de château médiéval. Depuis qu'il joue aux chevaliers grandeur nature, il n'est heureusement pas seul dans son entreprise, titanesque. Chaque été, des dizaines de bénévoles se succèdent sur son chantier. Etudiants en architecture, en histoire, passionnés ou juste curieux, ils viennent du monde entier...
En Normandie, dans la petite commune de Sainte Marie Du Mont, c’est l’effervescence en ce début d’été. Après trois ans de travail, s’ouvre enfin le nouveau musée de Utah Beach. L’agrandissement de ce musée communal de la seconde guerre mondiale est une belle histoire franco-américaine. Il y a 5 ans, David Dewhurst, vice-gouverneur du Texas et homme d’affaire richissime est en visite en France sur les plages du débarquement. Dans le petit musée de Utah Beach, il découvre le nom de son père, à qui le musée rend hommage pour son courage en tant que pilote lors du débarquement du 6 juin 44. David et Gene, les deux frères texans n’ont jamais connu leur père tué par un chauffard à son retour du front. Depuis cette visite, véritable révélation, David Dewhurst n’a qu’une idée en tête : transformer ces quelques salles faites de bric et de broc en lieu de mémoire. Il convainc la mairie, le conseil général….de financer avec lui (il donnera 1,6 million d’euros) les travaux. Aujourd’hui, l’avion de leur père trône dans la nouvelle aile de ce superbe musée !

 

La balade de Michèle Bernier Michèle Bernier, comédienne et one-woman show est une grande voyageuse….parisienne. Elle a déménagé dans la capitale à maintes reprises et nous offre une découverte très personnelle de « sa » ville! Titi parisienne, Michèle Bernier nous emmène en combi sur les traces de son enfance : Son père, le provocateur professeur Choron avait choisi de vivre dans le très chic 16ème arrondissement (« l’habit fait le moine » disait il à sa fille) avant d’installer son journal « Hara-kiri » dans le 5e arrondissement. C’est là que Michèle Bernier nous fait découvrir les échoppes vietnamiennes (signe de la première immigration asiatique en France) dans lesquelles son père avait ses habitudes. Ce parfum d’enfance, Michèle Bernier l’a encore quand elle nous emmène à la rencontre de ses cousins forains avec lesquels elle passait ses vacances ! Paris, c’est aussi pour Michèle Bernier le mythique café de la gare où elle venait à 15 ans : Coluche, Patrick Dewaere, Miou-Miou, voici ceux qui ont donné à la jeune fille l’envie de devenir comédienne….La balade se termine dans le paris nocturne, au bal des pompiers du 14 juillet et par le spectacle du feu d’artifice vu d’un lieu exceptionnel : le clocher de l’église Saint Eustache au coeur de la capitale ! Alors que Michèle Bernier danse au bras du capitaine des pompiers de la caserne de la rue du jour, Agnès présente le dernier reportage.


Un été en cadence La danse à deux avait une image un peu ringarde. Nous vous faisons découvrir son renouveau à travers trois histoires : Les guinguettes du bord de marne nées fin XIXème ont connu leur apogée entre deux guerres. Danser au son de l'accordéon sur les bords de Marne avec un petit vin blanc (l'origine du mot "guinguette"), le concept attire de nouveaux amateurs. Fatima, jeune femme dynamique mère de 3 jeunes enfants, était agent immobilier... jusqu'au jour où elle doit vendre pour le compte d'un client un de ces établissements légendaires des bords de Marne. Elle tombe sous le charme, décide qu'elle en sera l'acheteuse, et change de vie…
Sandrine et Luc ont 40 ans passés, pas d'enfants, et se passionnent depuis deux ans pour la danse de salon. A tel point qu'ils s'apprêtent à participer pour la première fois au championnat de France de la discipline. Pour Sandrine, la danse a toujours fait partie de la vie, mais pour Luc, c'est une autre histoire... Le cuisinier de 42 ans passe son temps libre à s'entrainer pour le grand jour. La danse a redonné un sens à leur couple.
Mélanie et Paulo, 30 ans sont des danseurs compulsifs d'un autre genre. Pas de java ni de boléro pour eux, mais une danse née dans les ghettos noirs de NYC au début du 20ème siècle : une danse un peu folle, le lindy up! Elle a envahi leur vie : Mélanie et Paulo dansent mais vivent en noir et blanc : leurs vêtements, vintage, la musique qu'ils écoutent, leur intérieur, les passages chez le barbier pour Monsieur... C'est tout une époque, et son atmosphère, que ces deux là nous font partager. Pour achever notre périple, nous rendrons hommage à notre combi orange en partant à la rencontre de ceux qui se passionnent pour ce mythique véhicule des années 50-70 !

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook  

Crédit Photo : France 2/Julien Knaub

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article