Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

"En immersion dans une maternité" dès le 12 décembre sur Teva

en-immersion-dans-une-maternite-teva.jpgLe Mercredi 12 décembre à 20h45, Téva proposera les deux premiers volets du documentaire En immersion dans une maternité.

 

Épisode 1
Bienvenue au pôle périnatalité de l'hôpital Trousseau, maternité où plus de 3 000 naissances ont lieux chaque année. Durant plusieurs mois, au rythme des longues journées qui se succèdent, des gardes de nuit et de week-end, des caméras ont suivi le quotidien de cette grande famille que forme le personnel de l'hôpital. 

 

Nous découvrirons donc le quotidien pas toujours facile, mais toujours riche en émotions, de ces équipes médicales qui ont toutes choisit ce métier pour une seule raison : aider les autres et partager l'un des plus beaux moments de leur vie !

 

À 35 ans, Laurence, sage femme, fait ses dernières gardes à la maternité de l'hôpital Trousseau. Dans quelques jours, elle mettra fin à 12 ans de carrière et s'envolera pour les États-Unis, où son mari est muté, avec sa famille. Pour le patron des lieux, le Professeur Benifla, c'est un élément important de la salle des naissances qui s'en va. Chef du pôle périnatalité de l'hôpital Trousseau, cet homme de 52 ans aime son métier par dessus tout ; et il fait tout son possible pour que, dans son service, l'ambiance soit conviviale et chaleureuse. Une tâche pas toujours facile mais au combien essentielle pour le personnel qui doit parfois affronter des situations délicates. Car un accouchement ne se passe pas toujours de manière idéale. Audrey, interne en fin de formation, en sait quelque chose. Lorsqu'un accouchement se présente mal, c'est elle que les sages femmes appellent. Et à un an de la fin de ses études de médecine, elle sait y faire pour extraire un bébé à l'aide de ventouses ou de forceps. 

 

Magali, jeune infirmière de 24 ans qui découvre la réanimation, va de son côté faire l'expérience de moments difficiles. Dans ce service particulier qu'elle intègre, elle va découvrir que s'occuper de bébés dont le pronostic vital est engagé n'est pas une tâche toujours aisé. Mais grâce au soutien de ses collègues et à la réelle fraternité qui règne dans ce service si particulier, elle va comprendre très vite que ce qui compte avant tout, c'est l'esprit d'équipe. 

 

Cet esprit d'entraide, on le retrouve également chez Sarah, sage femme de 28 ans qui se dévoue corps et âmes pour les mamans sur le point d'accoucher. Malgré ses trois petites années d'expérience, on sent déjà un véritable savoir faire. Lorsque la fin de sa garde se profile et que de nombreuses patientes arrivent en urgence, Sarah n'hésite pas, elle reste à son poste auprès de ses collègues pour les aider à gérer la situation...

 

Épisode 2
L'ambiance dans les maternités françaises est à la contestation. Les sages femmes prévoient de manifester. À la tête de la maternité de l'hôpital Trousseau, le Professeur Benifla doit user de diplomatie lors des réunions avec le personnel. En plus de son travail au bloc, des consultations et des 3 000 naissances annuelles qu'il doit suivre, il doit également faire face à des restrictions budgétaires.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook 

Crédit Photo : Teva

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article