Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Festival TV de la Rochelle : Vers une sortie de crise pour la fiction française ?

jury festival la rochalle 2013La 15e édition du Festival de la Fiction TV qui s'est tenue la semaine dernière à la Rochelle a été l'occasion de dresser un état des lieux sur la fiction française. Si cette dernière a connu une crise éditoriale majeure depuis quelques années avec une réelle difficulté à fédérer, on note cependant, selon une étude de NPA CONSEIL, certains signes encourageants de renouvellement qui laissent à penser que la fiction française est en train de s'en sortir.

 

Un renouvellement du public
Si durant ces dernières années la fiction française a eu de réelles difficultés à fédérer le public jeune (ce dernier préférant se tourner vers les séries américaines), on constate aujourd'hui que le vieillissement du public de la fiction française n'est pas une fatalité. En effet, certains programmes parviennent à attirer les publics jeunes.
C'est notamment le cas de la série « No Limit », lancée fin 2012 sur TF1 mêlant habituellement la comédie et l'action. D'autres séries déjà bien installées et axées sur la famille comme « Fais pas ci, fais pas ca » sur France 2 ou « Famille d’Accueil » sur France 3 (Voir notre article sur la série) réussissent à intéresser les 15/35 ans en réalisant des scores records auprès de cette tranche d'age.
Cependant, le manque de diversité quant aux genres (notamment France Télévisions qui semble peu intéressé par le développement de séries fantastiques ou d'anticipations) reste un frein important pour captiver le public jeune.


Une fiction française de plus en plus présente sur Arte
Arte a fait décoller son offre de fiction française allant jusqu'à doubler le nombre de soirées consacrées à de la fiction hexagonale en prime time. Si en 2011 la chaîne franco allemande proposait 13 soirées de fictions, on en dénombrait pas moins de 25 en 2012.
La fiction est même le genre qui réalise le plus d'audience sur Arte, avec notamment des séries comme « Ainsi Soient-ils » qui a permis à la chaîne franco-allemande de réaliser de très bonnes performances. 

 

De nouveaux entrants sur la TNT
Les chaînes de la TNT sont de plus en plus présentes sur la production de fictions françaises inédites avec notamment des programmes courts (« VDM » sur NT1, « Ma Meuf » sur HD1 et « Soda » sur W9) mais aussi des fictions comme « Dos au Mur » sur Chérie 25, « Les Mystères de l’amour » et « Sous le soleil » sur TMC.

 

Le dynamisme de la France dans les coproduction internationales
De « Crossing lines » et « Jo » sur TF1 (mettant en scène respectivement Marc Lavoine et Jean Reno) à « Odysseus » sur Arte en passant par Canal+ avec « Le Tunnel » ou « Borgia », toutes les chaînes françaises sont aujourd'hui impliquées dans des coproductions internationales. Outre la possibilité d'obtenir des investissements plus conséquents, les coproductions internationales permettent aux chaînes de faciliter l'exportation et le rayonnement à l'international des fictions.

 

« Surprendre » et « innover » pour séduire les téléspectateurs
Lors d'un débat organisé durant le Festival de la Fiction ayant pour thème « Quels contours et quelle place pour la fiction française sur les antennes », tout le monde s'accorde à dire que pour séduire les téléspectateurs, il faut innover et les surprendre. La situation évoluant peu, le discours est donc toujours le même et les diffuseurs restent les premiers visés.
A l'occasion de ce débat qui réunissait les patrons des grandes chaînes, la Ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, s'est exprimée sur ce besoin de « surprendre » les téléspectateurs : « Pour satisfaire le public, il ne faut pas seulement anticiper ce qu'il pourrait vouloir mais il faut le surprendre aussi en lui proposant des choses qui finalement vont rencontrer des besoins qu'il ne savait pas lui même exprimer ».
Marie-Anne Le Pezennec, scénariste, regrette également le manque d'audace des diffuseurs qui n'osent pas proposer des « contenus » inattendus en matière de fiction pour surprendre le public : « En voulant faire plaisir à toute le monde, arrivera-ton vraiment à toucher le plus grand public ? En voulant faire plaisir à tous, je crois surtout qu'on finit par faire quelque chose qui n'a plus aucune saveur ».
Il existe heureusement des chaînes TV ayant cette volonté de surprendre avec une fiction audacieuse comme Arte qui, après s’être penché avec succès sur le thème de la région avec la série « Ainsi soient-ils », devrait continuer à nous surprendre avec un projet de fiction en écriture « J'ai deux amours » qui abordera sous forme humoristique les thèmes de la polygamie et de la bisexualité.

 

Pour conclure...
Enfin sortie de sa crise éditoriale, la fiction française semble aujourd'hui se diriger vers une certain dynamisme et renouveau même si elle demeure encore à ce jour pas assez innovante face à ses voisins européens (notamment la Turquie, l’Israël, les pays Scandinaves ainsi que les Britanniques).
Les 15 ans du festival de la Fiction TV à la Rochelle ont été marqués par une large domination des fictions policières qui restent encore aujourd'hui surreprésentées en France.

 

Retrouvez également nos précédents articles sur la fiction francaise au Festival TV de la Rochelle :
- Aurélie Filipetti :  "La reconnaissance de la scripted reality comme de la fiction est une anomalie" (Vidéo)
- Ouverture du 15e Festival de la Fiction TV de la Rochelle
- "La Source", nouvelle série d'espionnage de France 2 présentée en avant première au Festival TV de la Rochelle

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+ 
Crédit Photo : Newstele/Svet Prod

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article