Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Infrarouge : "BUMIDOM, Des français venus d’Outre-Mer" sur France 2

infrarouge france2

Ce jeudi soir vers 23h00, France 2 propose dans le cadre du magazine Infrarouge le documentaire inédit BUMIDOM, Des français venus d’Outre-Mer Un film inédit de Jackie Bastide .

 

Le Bumidom (bureau des migrations des départements d’Outre-mer) a été créé en 1963 par Michel Debré à la suite d'un voyage officiel à La Réunion en 1959 avec le général de Gaulle. Il a procédé au déplacement de milliers de personnes vers Paris et la province française, un déplacement sans retour qui selon Aimé Césaire s’apparente à une déportation, les conditions d'accueil des migrants n'étant pas celles qui leur avaient été présentées lors de leur départ...

 

Résumé - Il est des déportations si douces, qui ciblent si bien leurs populations, qui laissent si peu de traces, que l’on ne songe même plus à les appeler par leur nom… Des Français venus d’Outre-mer de Jackie Bastide propose de rendre son nom à l’une d’entre elles. Il fait le récit de l’humiliation faites par les autorités françaises aux Français venus des Antilles et de la Réunion : une humiliation invisible et silencieuse...
Au début des années 1960, la Guadeloupe, la Martinique et la Réunion sont en crise : le chômage plonge toute une partie de la population dans la misère, la démographie galopante menace les îles de surpopulation, les mouvements indépendantistes fleurissent, inspirés par le vent de liberté qui, en Indochine, en Afrique, au Maghreb, souffle sur l’Empire colonial français. La jeunesse est en ébullition et la révolte couve. Pour tenter de calmer l’agitation, Michel Debré , alors ministre de l’intérieur créé « le Bumidom », une société d’Etat qui offre gratuitement aux Antillais et Réunionnais un aller sans retour vers la Métropole, un logement et une promesse d’ emploi. Cette proposition a deux objectifs : éloigner les « indignés » de l’époque de leur île natale et combler le manque de main d’oeuvre en France métropolitaine. Abusés par cette promesse d’une vie meilleure, plus de 150 000 hommes et femmes transitent par ses structures faisant de la migration ultra-marine la plus importante migration intérieure qu’ait connue la France. Pour beaucoup de ces hommes et femmes, le rêve qu’on leur avait fait miroiter ne sera qu’un long cauchemar.
« Génocide par substitution » selon Aimé Césaire, « déportation douce » selon Françoise Vergès, « traite migratoire » selon Christiane Taubira, comme jadis les esclaves étaient marqués au fer rouge, le Bumidom a laissé des traces indélébiles dans la mémoire de ceux qui ont emprunté l’un de ses nombreux chemins.
En révélant la mémoire de ces familles déracinées, Jackie Bastide raconte, dans « Des Français venus d’Outre-mer », le parcours emblématique et singulier des hommes et des femmes du Bumidom. Ce film- témoignage fait entendre ainsi l’écho d’une bataille qui n’en finit pas de gronder ici et là-bas et qui résonne aujourd’hui encore dans tout l’archipel ultramarin français.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Crédit Photo : France 2 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article