Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

L'actrice Valérie Benguigui est décédée à l'âge de 47 ans

valerie-benguigui.jpgL'actrice Valérie Benguigui, César 2013 de la meilleure actrice dans un second rôle pour la comédie "Le Prénom", est décédée lundi soir à l'âge de 47 ans des suites d'un cancer.

 

Ancienne élève du cours Florent et de l'école du Théâtre Chaillot animée par Jérôme Savary, la comédienne a débuté à la télévision dans la série comique "Palace" et au cinéma dans un film de Francis Huster, "On a volé Charlie Spencer" (1986). Sa carrière s'est accélérée avec "La vérité si je mens" (1997), même si elle a continué de camper le plus souvent des seconds rôles. Elle a également mis en scène plusieurs spectacles des humoristes Valérie Lemercier et Charlotte de Turckheim.

 

En 1999, Valérie Benguigui a enchaîné avec une série de succès dont "Mon père, ma mère, mes frères et mes soeurs" de Charlotte de Turckheim, mais aussi "Jet Set" de Fabien Onteniente l'année suivante. A la télévision, la comédienne qui a interprété essentiellement des rôles comiques, est devenue populaire aussi avec plusieurs personnages récurrents dans les séries "Avocats & Associés" (F2) et "Kaamelot" (M6).

 

En 2006, Valérie Benguigui était à l'affiche de la comédie "Comme t'y est belle !", aux côtés de Michèle Laroque et Aure Atika. Parmi la trentaine de films à son actif, la comédienne est apparue dans "Pur Week-end" avec Kad Merad et Bruno Solo, "Je déteste les enfants" d'Anne Fassio. Avant la belle aventure du "Prénom", l'actrice avait retrouvé Kad Merad dans "L'Italien" de Olivier Baroux, en 2010. En 2012, Valérie Benguigui avait joué dans "Le Dindon" de Feydeau, mis en scène par Bernard Murat au théâtre Edouard VII. Elle avait joué aussi des pièces de Molière et de Labiche.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+
Crédit Photo :
François LO Presti/AFP

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article