Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Le monde entier rend hommage à Nelson Mandela

Nelson_Mandela-photo.jpgLe monde entier rend vendredi un hommage bouleversant à Nelson Mandela, décédé jeudi soir à l'âge de 95 ans, personnalité majeure de l'histoire du XXe siècle devenu une "source d'inspiration" universelle pour ses valeurs de pardon et de réconciliation.

 

Le Président de l'Afrique du Sud Jacob Zuma a déclaré : "Notre bien-aimé Nelson Mandela, le président fondateur de notre nation démocratique, nous a quittés. Il est décédé en paix entouré de sa famille aux environs de 20H50 (18H50, ndlr). (...) Notre nation a perdu son plus grand fils".

 

Toute la nuit, des hommages unanimes ont afflué, mêlant dans une même émotion Etats-Unis et Iran, Chine et Dalaï Lama, Palestiniens et Israël... Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué en lui "une source d'inspiration" pour le monde entier.

 

Aux Etats-Unis, le président Barack Obama, lui aussi premier président noir de son pays, a ordonné de mettre les drapeaux américains en berne jusqu'à lundi soir. Pour le chef de l'Etat français François Hollande, qui a également ordonné de mettre les drapeaux français en berne, Nelson Mandela a été "l'incarnation de la Nation sud-africaine, le ciment de son unité et la fierté de toute l'Afrique". Le Dalaï Lama, autre prix Nobel de la Paix, a dit de son côté avoir perdu un "ami cher".

 

Le monde du sport rend un hommage appuyé

Le monde du sport, auquel Nelson Mandela était très attaché, n'était pas en reste : "Grâce à son extraordinaire vision, il a réussi à faire de la Coupe du monde 1995 un instrument pour favoriser l'émergence d'une nation, juste un an après les premières et historiques élections démocratiques en Afrique du Sud", a rappelé le président de la Fédération sud-africaine de rugby Oregan Hoskins, ajoutant : "Son nom prendra place parmi les plus grands libérateurs et humanistes aussi longtemps que vivra l'humanité".

 

Au Brésil, qui accueille vendredi le tirage au sort de la prochaine Coupe du monde de football, l'émotion était immense également : "Il était mon héros, mon ami, mon compagnon dans la lutte en faveur de la cause du peuple et pour la paix dans le monde", a écrit sur son compte Twitter Pelé, la légende du football brésilien.

 

En Afrique du Sud, dès l'annonce du décès, des centaines de personnes de toutes origines se sont rassemblées dans la nuit près de sa maison de Johannesburg. L'ambiance n'était pas au recueillement mais à la célébration, avec des chants anti-apartheid ou à la gloire de Madiba (son nom de clan), repris en choeur par la foule qui agitait des drapeaux et scandait parfois "Viva Mandela" ou "Longue vie à Mandela".

 

La date des funérailles n'a pas été annoncée, mais le corps de Nelson Mandela a été transféré dans un hôpital militaire de Pretoria. Un hommage national et international devrait lui être rendu dans la capitale Pretoria avant un transfert définitif vers Qunu, le village de son enfance, où il souhaitait être inhumé.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+
AFP
Crédit Photo : DR

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article