Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Pierre Bergé : « 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien »

L'homme d'affaires Pierre Bergé, qui est à la tête du Sidaction, s'en est pris vivement samedi au Téléthon, qui selon lui « parasite la générosité des Français d'une manière populiste ».

« Soyons clair, je n'accuse personne de détourner de l'argent [...], mais j'accuse que 100 millions pour le Téléthon ne sert à rien », a déclaré Pierre Bergé sur France Info, révélant au passage qu'il était lui-même myopathe. «
Les organisateurs du Téléthon ont trop d'argent, ils achètent des immeubles [...] Moi je parle pour le sida, mais il n'y a pas que le sida. Le Téléthon parasite la générosité des Français d'une manière populiste, en montrant des enfants myopathes, en exhibant le malheur des enfants. Je trouve ça absolument inadmissible », a déclaré l'homme d'affaires.

La présidente de l'Association française contre les myopathies (AFM), organisatrice du Téléthon, Laurence Tiennot-Herment, a démenti tout placement financier dans l'immobilier «
L'AFM ne fait évidemment aucun placement financier dans l'immobilier. C'est clair, net et précis », a-t-elle affirmé sur France Inter. « Par contre, nous engageons des moyens financiers, parfois dans de la construction et dans du bâtiment [...]c'est forcément toujours en lien avec nos missions sociales, guérir et aider ». Elle a cité comme exemple la construction de trois appartements près d'Angers qui sont des « lieux de répit pour les familles », ou la construction d'un bâtiment dédié à la fabrication de médicaments de thérapie génique pour les maladies rares.

Le 23e Téléthon aura lieu les 4 et 5 décembre sur France 2 et France 3. La collecte précédente, en décembre 2008, a rapporté 104,911 millions d'euros.


Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook


Texte : AFP
Crédit Photo : Simon Isabelle/SIPA

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article