Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 18 août 2012

Reportages-A-Claire-Coudray.jpg La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Anne-Claire Coudray. Sommaire

 

13h25 - On m'a volé mon identité Un reportage de Sébastien Hembert, Soufian Yassine & Thierry Chartier.    

Loïc s'est retrouvé avec les dettes à payer d'un homme qui lui a volé son identité. Charly a été arrêté à la place d'un escroc. Dalila n'a pas pu se marier parce qu'une femme l'avait fait sous son nom... Tous les trois ont été victimes de voleurs d'identité. Il y aurait chaque année plus de 200 000 fraudes à l'identité en France.
 
Jusqu'en 2004, la vie de Loïc était celle d'un étudiant comme les autres. "Tout commence le 11 juin 2004. Je reçois un appel d'une banque de Toulouse qui me dit qu'une personne s'est présentée à leur guichet pour faire transférer tous mes comptes de la Loire sur la Haute Garonne. Quand ils me demandent si je suis cette personne, je réponds que non, je ne suis pas cette personne. Je ne sais pas du tout comment on a pu me voler mon identité et avoir autant de pièces justificatives à mon nom. Mes papiers je ne les ai jamais perdus, ni fait voler. C'est un grand mystère". Et le début de gros ennuis... Depuis, Loïc doit prouver qu'il

 

n'est pas la personne qui s'est fait passer pour lui et qui lui a laissé toutes ses dettes. Loyer, taxe d'habitation, impôts... tous les créanciers du faux Loïc réclament des comptes à sa victime. La vie du vrai Loïc est devenue un cauchemar dont il ne voit pas la fin.

 

14h05 - A la poursuite des fugitifs... Des agents très spéciaux Une enquête de Thomas Lelong

Exceptionnellement, Reportages propose de suivre un document d'une heure sur la vie quotidienne des enquêteurs de la BEDJ, la Brigade d'Exécution des Décisions de Justice. Criminels, braqueurs, trafiquants de drogues, délinquants sexuels... chaque année ces "chasseurs" de la Police Judiciaire rattrapent en moyenne 1 400 condamnés en fuite qu'ils traquent au quotidien. Six mois d'enquête aux côtés des policiers de la Brigade des Fugitifs à la Préfecture de Police de Paris.
 
En face du Palais de Justice de Paris, le QG de la BEDJ. Ce matin, les policiers écoutent les conversations entre deux hommes en fuite depuis six mois après une condamnation pour une violente agression. Cédric et Richard, deux des inspecteurs de la Brigade, se livrent à un repérage minutieux et discret des lieux où vivraient les deux complices. Briefing à quelques heures de l'interpellation avec les hommes de la Brigade de Recherche et d'Intervention venus en renfort : "Il faut faire gaffe, ils sont dangereux, ils risquent d'être armés. La femme de ce mec-là, il faut faire attention, c'est une vraie tigresse. Il y a un gamin en bas âge. Il va y avoir du sport !". A 5h30 du matin, tout le monde est prêt. "On ne sait jamais ce qu'on va trouver derrière la porte". L'interpellation est musclée. Mais le premier homme ne résiste pas. Dans un immeuble voisin, son complice finit par être arrêté à son tour alors qu'il tentait à nouveau d'échapper à la police. Fin de cavale. Malgré leurs tentatives de négociation auprès de la Procureure, ils vont, cette fois ci, passer 27 mois derrière les barreaux.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article