Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Reportages », sommaire du samedi 4 Février 2012

reportages-claire-chazal

La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire

 

13h25 - Mon Everest à moi Un reportage de Miyuki Droz Aramaki, Hélène Eckmann et Ludovic Gaillard

Le "toit du monde". Qui n'a jamais rêvé de s'en approcher ? Depuis la première conquête réussie de l'Everest en 1953, le Népal attire de plus en plus de monde. Inutile de tenter l'ascension jusqu'au sommet à 8 848 mètres pour vivre une aventure hors du commun. Atteindre le camp de base à 5 600 mètres d'altitude exige des qualités d'endurance et de courage. Pendant trois semaines, nous avons accompagné sept randonneurs français et belges, âgés de 36 à 60 ans, depuis leurs préparatifs jusqu'à leur retour. 9 000 mètres de dénivelé, une aventure faite de surprises, de joies et parfois de douleur.

"C'est l'Everest, le toit du monde. Tout trekkeur se doit de l'avoir fait une fois dans sa vie", s'enthousiasme Nicole Bellant. "J'imagine : le soleil, la neige... On ne va pas avoir les yeux assez grands pour tout contempler". Nicole et son mari Gilbert sont des passionnés de randonnée. Depuis plus de 10 ans, lorsque leurs collègues partent bronzer sur la plage, ces Sarthois enfilent leurs chaussures de marche et leur sac à dos. Cette année, leur objectif c'est l'Everest. Nicole a souvent le mal des montagnes. Réussira-t-elle son ascension ?

 

14h05 - Maman est routier... 15 ans après  Un reportage de Sarah Amrouni et Sébastien Spitzer

En 1996, nous étions montés à bord des camions de Françoise, originaire de Lille, et Christine, une orléanaise spécialisée dans le transport international. Deux mères de famille conductrices de poids lourds.  A l'époque elles passaient souvent plus de temps dans leur 40 tonnes qu'en famille. 15 ans plus tard, que sont devenues ces pionnières ?

Elles s'étaient imposées dans un milieu jusqu'ici exclusivement masculin. Le plus étonnant n'était pas tant de les découvrir au volant de leur camion que de les voir mener, en parallèle, leur vie de femme et de maman. Car le métier de chauffeur routier est l'un des plus prenants qui soient. Des jours et des jours sur la route avec, comme seul lien, le téléphone. Christine ne voyait sa fille Carole, alors âgée de 10 ans, que le week-end. Françoise, elle, était mère  de trois enfants. Divorcée, elle comptait sur son fils aîné pour s'occuper de la famille lorsqu'elle était sur la route.

Aujourd'hui, Françoise et Christine ont lâché le volant mais elles n'ont pas quitté le monde de la route. Elles travaillent  dans des centres de formation à la conduite de poids lourds, l'une à Lille, l'autre à Bordeaux. Et elles voient passer de plus en plus de femmes ! Elles représentent aujourd'hui 3% des routiers. Parmi elles, Céline, 34 ans et déjà 12 ans de vie sur la route loin de ses deux enfants. A ses côtés nous verrons que conjuguer vie de mère et de routier, hier comme aujourd'hui, reste la difficulté majeure de ce métier.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article