Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

« Reportages », sommaire du samedi 30 octobre 2010

reportages-claire-chazalLa rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h20 sur TF1 le magazine « Reportages » présentée par Claire Chazal.  Sommaire :

 

13h20 -  Les folles vacances d'une famille nombreuse - Sandrine Leleu, Franck Leloutre, Gérard Maximin (Patrick Spica Productions).
Clothilde et Jean-Philippe ont sept enfants. Angélique et Régis en ont huit. Pour les vacances, ces grandes familles se mettent en quatre : les premiers emmènent leur tribu aux sports d'hiver, les deuxièmes inventent leurs vacances sur place. L'une part, l'autre reste... A chacune sa recette pour passer tous ensemble des vacances inoubliables.
 
Jean-Philippe, dentiste et Clotilde, graphiste, vivent à Metz avec : Auguste, 18 ans, Emeraude, 17 ans, Iris, 15 ans, Mercedes et Ambroise les jumeaux de 10 ans, Alphonse 7 ans et Aristide, 5 ans. Au départ pourtant Clothilde ne se voyait pas mère de sept enfants. Depuis trois ans, chaque hiver, ils s'offrent une semaine de ski. Arrivés à Tignes après huit heures de voyage, Jean-Philippe, Clotilde et les enfants s'installent dans l'appartement qu'ils ont loué il y a six mois.
                                                                                     
Près de Blois vivent Angélique et Régis avec Steven 16 ans, Kevin 15 ans, Alexandre et Nicolas, les jumeaux de 13 ans, Florian 10 ans, Amélie 7 ans, Daphnée 5 ans et Nathan 1 ans et demi. Angélique est mère au foyer, Régis vend du bois au détail.  

 

13h55 - Premier pas d'un commissaire de police... 10 ans après - Sylvie Chabas, Franck Poirier, Philippe Coutant, Jean-Michel Maldera (Sunset Presse).  

 

En 1990, nous avions suivi les débuts d'Alexis Marsan à la tête du commissariat du 20e arrondissement de Paris. A 26 ans, le jeune commissaire découvrait les contrôles d'identité, les nuits, les courses poursuites sur le périph', les manifestations...  Aujourd'hui, il est commissaire d'Etat Major à la Direction de l'ordre public et de la circulation et fait un peu moins de « terrain ». En 2010, toujours passionné de boxe et toqué de cuisine, Alexis Marsan vit toujours à 100 à l'heure.
 
Depuis ses premiers pas dans le 20e arrondissement, le commissaire Marsan a pris du galon mais garde un bon souvenir de ses débuts : « Un secteur difficile. Un arrondissement intéressant à travailler ». Deux à trois fois par semaine, comme il y a dix ans, le commissaire Marsan monte sur le ring : « ça aide physiquement et mentalement à surmonter pas mal d'épreuves ». Comme ce jour d'avril 2002 où sa vie a failli basculer : lors d'une manifestation à Paris, Alexis Marsan, en service commandé, reçoit un coup de couteau dans l'abdomen. Et loin de ses obligations professionnelles, Alexis Marsan se détend aussi dans la cuisine d'un grand chef. Même s'il n'en a pas fait son métier, sa passion pour l'art culinaire ne date pas d'hier. « J'adore mon métier, je ne le quitterai pour rien au monde mais si demain je devais me dire : j'arrête. Voilà ce que j'aimerais faire ». 

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : TF1/J.Cauvin

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article