Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

« Reportages », sommaire du samedi 31 août 2013

Reportages claire chazal tf1La rédaction de TF1 propose ce samedi à 13h25 sur TF1 le magazine Reportages, présentée par Claire Chazal. Sommaire

 

13h25 - Mon été au Racou Un reportage de Cécile Madronet, Mathieu Labeyrie et Sébastien Hondelatte (AIMV)

Trois rangées de petites maisons colorées posées sur la plage, entre la Méditerranée et le massif des Albères... Voici le Racou, un quartier d'Argelès-sur-Mer. De Juin à Septembre, "Racouniens" d'origine et vacanciers de passage se partagent ce petit "recoin" de paradis... les pieds dans l'eau, avec une seule envie... revenir l'année prochaine.

 

"Le Racou, ça veut dire recoin en catalan. C'est toute ma vie. J'y suis pratiquement né... Maintenant j'y habite à l'année". Patrick Deleaux a navigué un peu partout mais le Racou c'est son " recoin " de paradis. Comme chaque année à l'approche des vacances, les ruelles sableuses du Racou commencent à s'animer. Les premières maisons ont été construites dans les années 20 et 30 sur trois lignes : " on ne dit jamais le nom des rues. On dit toujours "1re ligne", on sait que c'est face à la mer, "2e ligne" c'est derrière et "3e ligne", explique Marie-Jo qui ouvre sa maisonnette pour l'été. Cette maison, la plus petite de la première ligne, est dans sa famille depuis 50 ans.

 

Juin, Juillet, Août et début Septembre, les Racouniens reprennent possession de leurs maisons et de la plage. Encore quelques belles journées et il sera l'heure de fermer les volets, barricader les petites maisons en prévision des tempêtes, avec une seule idée en tête : revenir l'été prochain.

 

14h25 - Procs de chocs Un reportage de Laure-Anne Berrou (T. Comiti Productions)

Pendant trois mois, une équipe de Reportages a partagé la vie quotidienne des procureurs du Tribunal de Nanterre. Violences conjugales ou violences sur mineurs, trafics de stupéfiants, insalubrité, tentative d'homicide... Ce document de 60 minutes suit les magistrats du parquet des Hauts de Seine, leurs réussites et leurs échecs et des cas exemplaires, dont l'affaire du "tueur du Pont de Neuilly"... de son interrogatoire au 36 quai des Orfèvres jusqu'au procès.

 

A la permanence du parquet, 24 heures sur 24, les substituts du procureur sont en liaison avec les services de police du département. Une centaine d'appels pour les 34 substituts de permanence. Aujourd'hui, Julien Augereau, 34 ans, est chargé du Nord du département : "la permanence, c'est le poumon d'un parquet, la zone d'approvisionnement pour employer un terme un peu industriel... On gère énormément de flux, évidemment on essaye de s'attacher à la personne". 

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter, Facebook et Google+  
Crédit Photo :
TF1/J.Cauvin

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article