Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Résultat semestriel : Le PDG de TF1 confiant malgré des indicateurs en baisse

Nonce paolini TF1-copie-1

Le patron de TF1, Nonce Paolini, affichait volontarisme et confiance, jeudi, en assurant que son groupe allait "dans la bonne direction", à l'occasion de la présentation de résultats semestriels marqués par un fort recul de la rentabilité mais salués par le marché.

 

"La fragmentation actuelle de l'audience", liée notamment à l'éclosion de nouvelles chaînes sur la TNT, a entraîné une "fragmentation relative des investissements publicitaires", a reconnu le PDG devant un parterre d'analystes. Et la chaîne amiral TF1, tout comme les autres chaînes historiques, a souffert de la frilosité de certains annonceurs qui ont été "conduits par la conjoncture difficile à réduire leurs investissements publicitaires", a-t-il expliqué.

 

Sur le semestre, la chaîne historique accuse une baisse de près de 6% à 713,2 millions d'euros de ses recettes publicitaires, particulièrement sensible dans les secteurs des télécommunications, de l'alimentation et de la santé. Et le patron de la chaîne de Bouygues ne prévoit pas d'embellie pour juillet et août. Ces deux mois seront "en ligne avec le premier semestre", a-t-il reconnu sans avancer d'objectif pour l'ensemble du second semestre.

 

Se voulant rassurant pour la suite de l'exercice, il a assuré que dans cette "période certes délicate" TF1 devait "pouvoir tirer son épingle du jeu grâce à son plan "stratégie 360" initié depuis 2008, et à son plan d'optimisation dont la deuxième phase vient d'être lancée". Ce plan passe notamment par une réduction de la masse salariale, un arrêt du contrat Endémol, et une rationalisation des diversifications (plan de sauvegarde de l'emploi chez TF1 Vidéo).

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook  

Crédit Photo : DR 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article