Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Newstele.com

Retour sur les temps forts du 13e festival des créations télévisuelles

14 Février 2011 , Rédigé par Nicolas Svetchine Publié dans #Culture

plus-belle-la-vie.jpg

Pour la 13e année consécutive, c'est à Luchon du 9 au 13 février que prenait place le festival des créations télévisuelles, devenu au fil des années le 1er festival de télévision, rendez vous incontournable des producteurs, réalisateurs, scénaristes, comédiens mais aussi de tous les amoureux de la télévision puisque ce festival est destiné aussi bien aux professionnels qu’au grand public. Le comédien Bernard Le Coq est un habitué du festival : « C'est la 4e fois que je participe à ce festival, sur le plan de l'organisation c'est tout à fait remarquable, les bénévoles sont épatants. Ici on a une relation direct avec le public avec les réactions immédiates. C'est formidable » nous confie-t-il. On dénombrait cette année  pas moins de 140 bénévoles et 600 accrédités. Pour cette 13e édition que présidait Serge Moati pour la 3e année consécutive, ce sont 20 remarquables fictions en compétition qui sont venu rythmer ce festival avec une forte prédominance des unitaires et beaucoup de fictions historiques dans la sélection.  Au cours de cette nouvelle édition, le Festival de Luchon a rendu hommage à Claude Chabrol -qui avait présidé les cérémonies l'an passé – en projetant deux de ses dernières fictions : Le Fauteuil hanté et la Parure.

 

Du coté des vedettes, il y avait les habitués du festival de Luchon : Zabou Breitman, présidente du jury qu'on a pu croiser sur les pistes de Superbagnères, Cathérine Jacob, Bernard Le Coq, Bruno Salomone, Joelle Goron, Xavier Deluc, … Pour d'autres comédiens comme Hélène de Fougerolles, Zoé Felix, Clémentine Célarié ou Bruno Solo, c'était leur première fois au festival et tous en gardent un excellent souvenir. Coté fans ou plus exactement chasseurs d'autographes et passionnées de photos, il y avait les habitués comme Christine, J-P, Claudine ou Françoise  qui sillonnent la France chaque année pour aller à la rencontre de leurs stars de la télé lors des festivals de fiction à la Rochelle, au Cap d'Agde, à Aix les bains et puis à Luchon « C'est un festival très convivial, il y a toujours un très bonne ambiance et puis le cadre est exceptionnel, c'est sympa de les voir au ski »

 

Projections inédites, masterclass et séances de dédicaces sont ainsi venu rythmer ce festival durant 5 jours. La 13e édition du festival a été marqué par 2 événements : la venue de l'équipe de la série Plus Belle la Vie (voir notre article et vidéo) ainsi que la présence de l'équipe  « Section de Recherches » qui se déplaçait pour la première fois lors d'un festival, venu présenter un épisode inédit au public jeudi 10 février. Cette rencontre s'est clôturée par une séance de dédicaces avec les comédiens Virginie Caliari , Félicité Du Jeu, Xavier Deluc, Kamel Belghazi et Jean Pascal Lacoste avec un public enthousiaste et conquis par cette rencontre chaleureuse.

 

COTE MASTERCLASS, ON RETIENDRA....

Leçon de Musique ...

Vendredi matin, salle comble au Théâtre du Casino de Luchon pour la Masterclass « Leçon de Musique » animée par un spécialiste de la musique de film, Stéphane Lerouge. Le public, composé principalement de collégiens ont pu rencontrer Jean-Claude Petit, célèbre compositeur (Podium au cinéma, Les Misérables & Jean de Florette à la télévision) venu les sensibiliser à la musique de film et à son pouvoir sur les images. C'est avec beaucoup de passion qu'il parle de son métier « Écrire pour la télévision est un véritable challenge. Nous pouvons zapper contrairement au cinéma. Cella impose une contrainte supplémentaire, celle de retenir le téléspectateur dès les premières secondes »  Face à un jeune public curieux et attentif, Jean- Claude Petit a pu notamment leur expliquer son travail de composition pour la télévision « Il s'agit dans un premier temps de trouver le thème central qui deviendra récurent tout au long du film et le proposer au réalisateur.[...] Je rends des devoirs en donnant juste une idée au réalisateur. Pour les Misérables, j'avais un délai de 3 semaines pour tout composer mais le but du compositeur est d’être dans les contraintes et de pouvoir les transgresser. C'est comme écrire une rédaction en temps limité qui sera par la suite apprécié ou non... ».

 

La fiction Française s'installe sur le net...

Lors d'une masterclass Transmédia Vendredi après midi, une étude de Médiamétrie a été présentée sur les nouveaux mode de consommation de la télévision par le web. Plus d'une personne sur 4 a déjà regardé une fiction française via un service de télévision de rattrapage aussi appelé catch up (M6 replay, Pluzz, …) Une part en nette augmentation d'années en années. Nous sommes également plus de 20% à voir un contenu spécifique. Les 15-24 ans sont les plus nombreux à utiliser la télévision de rattrapage sur internet. Les sites communautaires et réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter permettent une interactivité forte avec des échanges instantanés. Les smartphones et tablettes participent au développement de la télévision interactive. On remarque une tendance forte à regarder la télévision en même temps qu'être sur le net. Ainsi, le web devient désormais un complément naturel des fictions françaises.

 

La fiction Francaise ancrée dans le paysage et un profil féminin

La fiction fédère toujours un large public puisque nous sommes plus de 50% à regarder une fiction par semaine. En matière de genre, les « comédies » et les fictions policières ou à suspens sont les plus plébiscitées par les téléspectateurs C'est l'intrigue d'une fiction qui est avant tout pris en compte par les téléspectateurs, loin devant les personnages. Le format 52min reste le format préféré. Notons aussi que le public des fictions est féminin : les femmes représentent en effet les 2/3 de l'auditoire.

 

 

COTE PALMARES, ON RETIENDRA....

"Joseph l'insoumis", grand vainqueur

C’est « Joseph l’Insoumis », un long métrage réalisé par Caroline Glorion qui a remporté les suffrages du jury professionnel mais aussi du public. Ce film consacré par les « Pyrénées d’Or de la Meilleure Fiction Unitaire » et par le Prix du Public qui est inspiré du combat de Père Joseph Wresinski, le fondateur du Mouvement ATD Quart Monde.

 

La semaine de tous les succès pour « Scènes de ménages » !

Alors que mardi 8 février 2011, la série désormais culte de M6 atteignait son record d'audience avec 3,7 millions de téléspectateurs et 14% de part d'audience, seulement quelques jours après cette belle performance  « Scénes de ménages » faisait parti du  palmarès du Festival de Luchon qui a décerné, samedi 12 février 2011, une distinction à M6 pour sa série. La série humoristique d'M6 : « Scènes de ménages », diffusée tous les jours du lundi au samedi à 20:05, a ainsi reçu un prix du public : « Le prix du meilleur tout court ». La série de Francis Duquet et Stephan Kopecky qui a notamment révélé Audrey Lamy bénéficiera bientôt d'un prime time sur M6.

 

Louis XI, le pouvoir fracassé

Remarquable film sur le pouvoir politique après la libération qui remporte le Prix de la Meilleure Interprétation Masculine pour Jacques Perrin. Le réalisateur, Henri Helman, nous confie : « Je me suis servi de l'histoire pour pouvoir dire des choses, faire passer des messages.  Les conflits politiques et les luttes pour le pouvoir restent les mêmes. Ce n'est pas un film passéiste, c'est un film qui traite d'une actualité ».

 

Newstele vous propose de regarder ces images du 13e festival des Créations Télévisuelles de Luchon (SvetProd) :

 

 


 


> Retrouvez le palamrès complet

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook 

Crédit Photo : Newstele/SvetProd

Partager cet article

Commenter cet article