Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Sept à huit », sommaire du dimanche 14 novembre 2010

http://s.tf1.fr/mmdia/i/23/7/sept-a-huit-3574237ubazv.jpg?v=1Ce dimanche, Harry Roselmack présente un nouveau numéro de  « Sept à Huit », dès 18h50 sur TF1. Sommaire :

 

Une autre vie Carole, Alima, Corine, trois mères qui doivent faire face à la grave maladie de leur enfant. Des femmes dont le couple n'a pas toujours résisté à l'épreuve et qui se retrouvent parfois seules pour assumer le quotidien. Des carrières professionnelles qu'il a fallu abandonner. Des mères transformées en infirmières. Les portraits bouleversants et attachants de trois mamans dont la vie a basculé. Un document Sept à Huit par Myriam Alma et Eric Dumont. 
 
Les enfants déesses Ce sont de jeunes enfants vénérées comme des déesses vivantes. Au Népal, on les appelle les Kumaris, les « vierges ». Choisies dès l'âge de 4 ans par des prêtres boudhistes, elles vivent recluses toute l'année, entourées de l'adoration et des prières rituelles des croyants. Une fois par an, lors d'une procession religieuse qui marque la fin de la mousson, elles sont exhibées sur un palanquin, devant des Népalais en liesse et en adoration. Même le président de la République vient s'incliner devant elles. Exceptionnellement, une équipe de Sept à Huit a pu rencontrer les Kumaris et partager un quotidien normalement interdit aux étrangers. Un reportage d'Elodie Pakosz et Fabrice Launay sur l'extraordinaire et parfois douloureux destin des enfants déesses. 
 
Bête de Scène Les chouettes et hiboux d'Harry Potter, c'est lui. Les oursons du film l'Ours, de Jean-Jacques Annaud, c'est lui aussi. La plupart des animaux mis en scène dans  les publicités, c'est encore lui. Jean-Philippe Varin est dresseur et spécialiste du comportement animal. Il est le principal pourvoyeur de scènes animalières pour le cinéma, la publicité et même pour les documentaires : derrière les bêtes sauvages filmées en pleine nature, il y a des animaux figurants dressés grâce au  savoir faire incomparable de ce passionné. Jean-Philippe Varin a reçu Thierry Demaizière dans sa ménagerie de 3000 mètres carrés en Sologne. Au milieu des tigres, des lions, des condors et des aigles, il dévoile une intimité exceptionnelle avec ses amies les bêtes. C'est le portrait de la semaine par Thierry Demaizière.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook 

Crédit Photo : TF1/C.Chevalin 

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article