Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Serena Reinaldi : "Une femme qui n'a peur de rien"

http://s.tf1.fr/mmdia/i/18/1/interpol-saison-2-seules-dans-la-nuit-10605181rhflc.jpg?v=1Diplômée du Conservatoire d'art dramatique de Bologne, l'actrice Serena Reinaldi rejoint le générique de la série Interpol, dans le rôle nouveau du lieutenant Stella Bianchi. Une enquêtrice hors pair aux méthodes peu orthodoxes... Diffusion ce jeudi soir sur TF1.

 

Qui est Stella Bianchi ?
Le lieutenant Stella Bianchi est une femme qui n'a peur de rien ! Italienne, elle a longtemps travaillé dans la Guardia di Finanza (police douanière et financière italienne, ndlr) à Rome. C'est un personnage de terrain qui a parfois des méthodes politiquement incorrectes. Stella est une femme sensible, impulsive et très créative. Elle possède également un 6e sens très développé et a beaucoup d'humour. 

 

Qu'est-ce qui vous séduit dans ce rôle ?
C'est avant tout la complexité du personnage. Stella est une femme mystérieuse dont on connaît très peu le passé. Elle a vécu des moments très difficiles et préfère les garder pour elle. Stella est une femme romantique mais qui a également beaucoup de pudeur. Pour un comédien, interpréter ce genre de personnage est très excitant puisqu'il faut lui créer une vie antérieure. J'ai également été séduite par l'idée d'incarner un personnage nouveau dans la série.
 
Avez-vous des points communs avec elle ?
Tout comme Stella Bianchi, il m'arrive de poser des questions indiscrètes, c'est peut-être mon côté italien qui ressort ! Comme elle, je suis également une personne très impulsive et instinctive. Nous avons toutes les deux beaucoup d'humour et savons nous remettre en question lorsque nous faisons des erreurs. Durant le tournage, nous avons également travaillé avec les scénaristes pour rapprocher un peu plus mon personnage de ma façon d'être. Cela s'est avéré très enrichissant.
 
Que va apporter votre personnage à la série ?
Avant de commencer le tournage, je suis allée à la rencontre de véritables policiers au siège d'Interpol, à Lyon, afin d'apporter plus de crédibilité à mon personnage mais également pour mieux comprendre leur méthode de travail. J'ai été marquée par leur recul et leur sens de la dérision. Ils font un travail difficile et sont très souvent confrontés à des enquêtes violentes et ardues. D'où la nécessité de décompresser en plaisantant. Bien que Stella Bianchi arrive discrètement dans l'équipe, elle va évoluer au fur et à mesure des épisodes. Par son côté déjanté, elle apporte cette touche d'humour et d'humanité dans ce monde de flics.
 
Qu'appréciez-vous dans Interpol ?
C'est une série très différente de ce que l'on a l'habitude de voir en France. Dès le début de la diffusion d'Interpol, avant même de rejoindre le casting, j'ai trouvé le concept extrêmement novateur et intéressant. Cette série policière sait mettre en lumière ses personnages et les liens d'amitié qui se tissent entre eux. Interpol fait voyager les téléspectateurs et fait découvrir des lieux et des acteurs dont la langue maternelle n'est pas le français. Avec mon accent, j'ai toujours eu quelques difficultés pour obtenir des rôles. Grâce à cette série, j'ai la chance d'interpréter un personnage récurrent et aussi complet. 
 
Comment s'est déroulé le tournage de vos premiers épisodes ?
A ce jour, 6 épisodes ont été tournés de juin à septembre. Nous faisions de très longues journées. En ce qui me concerne, j'ai beaucoup travaillé pour préparer mon rôle. Ce premier tournage a été intense. Je viens du théâtre et malgré le fait d'avoir tourné pour la télévision, j'étais tout de même stressée. Jouer face à une caméra est un exercice totalement différent. Le travail en amont est réduit (moins de répétitions et de travail sur le texte) et demande beaucoup de concentration. J'avais également la responsabilité de « mettre au monde » ce personnage.
 
Quel souvenir gardez-vous de ce tournage ?
La rencontre avec toute l'équipe ! Avec ma fragilité et mon envie de bien faire, j'ai eu la chance de rencontrer des personnes formidables, qui m'ont accueillie et soutenue. L'ambiance était très festive et détendue, avec beaucoup de concentration, de professionnalisme et de respect. Nous étions comme une grande famille, solidaires, et dès que l'un de nous était fatigué, les autres l'encourageaient.
 
Serena Reinaldi est actuellement en tournée au théâtre dans la pièce Ciao Amore avec Christophe Alévêque, en France et en Suisse, jusqu'en février 2012. Elle a coécrit avec lui, le scénario de la bande dessinée Adam et Eve (un manuel de survie pour les couples d'aujourd'hui), dont la sortie est prévue en mai 2012. Serena termine également l'écriture de son spectacle, un monologue qu'elle jouera la saison prochaine.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Interview : Vanessa Descourtis
Crédit Photo : TF1/C.Charzat

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article