Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Un jour, Un destin : "Louis de Funès, derrière le masque" ce mardi sur France 2

UNJOURUNDESTIN2 preview 2300

France 2 propose ce mardi 11 décembre 2012 une soirée spéciale Louis De Funès. En première partie de soirée est diffusé un documentaire inédit consacré à l’acteur dans le cadre de la collection documentaire Un Jour/un destin. À partir de 22h40, la soirée se poursuit avec le film Le Petit Baigneur réalisé par Robert Dhéry

 
Un jour/un destoin - Louis de Funès, derrière le masque
Un film inédit de Florence Troquereau.  

Pourquoi sont-ils encore, près de trente ans après sa mort, des millions de téléspectateurs à suivre Louis de Funès dans les scènes mythiques du Corniaud, de La Grande Vadrouille ou encore de la série des Gendarmes ? 

 

Qui se cache derrière le masque de l’humour ? Une nouvelle fois, les équipes d’Un jour/un destin vous révèlent une personnalité plus complexe et plus intime. Vous découvrirez notamment l’influence de son épouse Jeanne sur les plateaux, mais aussi un père de famille angoissé par la peur que tout s’arrête. Car Louis de Funès a attendu de nombreuses années avant de devenir une star du cinéma français comme Bourvil.  D’ailleurs, ses relations avec l’autre génie de l’humour ont-elles toujours été sereines ? Enfin, comment le tournage des Aventures de Rabbi Jacob a-t-il finalement révélé la face la plus cachée de son personnage ?

 

À l’aide d’images d’archives et des témoignages de ses proches et de ses partenaires à l’écran, Un jour/un destin raconte un acteur populaire et tourmenté. En plateau, Laurent Delahousse reçoit Mylène Demongeot, Claude Gensac, France Rumilly (sœur Clotilde dans la série des Gendarmes) et Michel Galabru pour évoquer leurs souvenirs communs avec Louis de Funès.


Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook  

Crédit Photo : Studio Canal 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article