Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Vincent Cerutti : « C'est une première pour moi »

sosie-or-not-sosie-10366493vowtj.jpg Première émission de télévision sur une grande chaîne et de surcroît en prime-time... Vincent Cerutti relève un pari fou avec la présentation de Sosie ! Or not Sosie ? L'animateur nous dit tout de cette expérience inoubliable...

 

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?
Autodidacte, j'ai attrapé le virus de l'animation à 12 ans, en écoutant les commentaires de Bruno Vandestick, le speaker des 24 heures du Mans, ma ville d'origine. Parler dans un micro et faire vivre un événement : j'ai su que c'était ma voie. J'ai contacté le journaliste. Il m'a expliqué qu'il me fallait apprendre à poser ma voix et à parler dans un micro, et que la radio associative était la meilleure école. J'ai suivi ses conseils et j'ai rapidement intégré l'équipe des speakers sur les 24 heures du Mans, commentant même des épreuves sur AB Moteurs. Je me suis ensuite dirigé vers la radio musicale : MFM sur l'antenne locale du Mans, puis Chérie FM à Paris, et enfin de nouveau MFM national. Je suis ensuite allé travailler sur RTL pour leur antenne belge puis retour sur Le Mans Télévision, pour présenter On fait le plein, un talk-show de 90 minutes en direct chaque semaine, où j'ai reçu des personnalités d'univers différents comme Jean D'ormesson, Michèle Cotta ou Marc Levy. Cet été, j'étais sur RTL tous les jours. 

 

Comment s'est passé le tournage de cette émission ?
Je me suis retrouvé sur un plateau de 2 000 m2, avec 9 caméras, une grue et 450 personnes dans le public. Tout était nouveau pour moi qui, sur les chaînes locales, travaillais dans un décor approximatif entouré de 4 caméras ! Le jour J, au moment des répétitions, j'étais très stressé même si j'avais pris la peine, la veille, de me rendre sur le plateau pour m'imprégner des lieux et découvrir les marquages au sol et les emplacements des caméras. J'ai réussi a véritablement me sentir à l'aise juste avant le tournage  en allant saluer le public. Je leur ai avoué que, pour moi comme pour certains d'entre eux, c'était une première sur TF1 ! Ensuite, je me suis jeté dans l'arène et tout s'est bien passé. 

 

Etes-vous satisfait de votre prestation et dans quel état d'esprit vous trouvez-vous à l'approche de la diffusion de l'émission ?
Je suis content du résultat même s'il y a sûrement encore des progrès et des ajustements à effectuer, comme bouger un peu plus sur le plateau et jouer davantage avec la caméra sur la grue.  Concernant mon état d'esprit, j'attends le verdict. Le plus important est de durer. J'ai travaillé 10 ans pour arriver sur TF1, et j'ai 2 heures pour convaincre afin de pouvoir rester à l'antenne les 10 prochaines années ! 

 

Avez-vous des modèles en télévision ?
Incontestablement Jean-Pierre Foucault : il est toujours le même et on ne le sent jamais en danger. Il travaille sans prompteur, comme je le fais, et possède une vraie empathie et de l'humour. J'aime son travail et il m'a donné bon nombre de conseils. 

 

Que pensez-vous de l'émission ?
Ce programme est innovant, bien qu'inspiré des caméras cachées de Jacques Rouland :  il est rare de voir des stars se faire passer pour leur propre sosie et piéger des anonymes. Mes séquences préférées sont celles avec le sosie de Johnny et avec Michel Galabru.  

 

D'autres projets avec TF1 ?
Des discussions sont en cours.... Il s'agirait plutôt de programmes en divertissement-variétés pour l'instant.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Interview : Emanuelle Papin
Crédit Photo : TF1/DR

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article