Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Newstele

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Zone Interdite : les accros du jeu, sport ou sexe », ce soir sur M6

Zone Interdite[2]Ce dimanche, Mélissa Theuriau présente un nouveau numéro de  « Zone Interdite », dès 20:45 sur M6, sur le thème « Jeux, sport ou sexe : ils ne peuvent plus s’en passer ! ».  


Courir plusieurs heures jour pour avoir sa dose d’endorphines, passer ses soirées au casino alors qu’on est endetté ou avoir besoin d’une stimulation sexuelle dix heures par jour, c’est le quotidien excessif et hors norme de ces « addicts » d’un nouveau genre. Des dépendances moins connues, qui font parfois sourire et sont moins prises au sérieux, alors qu’elles créent les mêmes souffrances.

Qui sont ces nouveaux « accros » ? Quelles sont les conséquences pour leurs proches ? Et existe t-il des solutions pour s’en sortir ? Devenir accro à sa passion du jeu et glisser doucement vers la dépendance, c’est l’histoire de Pascale, cette mère de famille de 47 ans. Endettée, elle s’est fait interdire de casino en France, mais tous les week-ends, elle se précipite en Belgique pour retrouver ses chères machines à sous.

Olivier est cadre en informatique. Passionné de marathon, il court plus de 3000 km par an et s’entraîne 6 fois par semaine. Cela ne lui laisse pas beaucoup de temps pour s’occuper de sa famille. La dépendance, c’est aussi le quotidien d’Olivia, 28 ans, qui mange chaque jour les mêmes aliments, pesés au gramme près. Elle a l’obsession du contrôle, de la propreté et des horaires. On appelle cela de l’orthorexie. Tous ont accepté de nous faire partager leur vie et leurs efforts pour maîtriser ces comportements qui les font souffrir.

En quelques mois, Tiger Woods, le champion américain de golf, est devenu « l’accro » le plus célèbre de la planète. Pris en flagrant délit d’adultère, il
s’est fait hospitaliser pendant plusieurs semaines pour soigner son « addiction au sexe ». Les hommes et les femmes dépendants sexuels passent plusieurs heures par jour sur des sites pornographiques, trompent leur conjoint et pensent au sexe à longueur de journée. Ils ne maîtrisent plus rien, c’est plus fort qu’eux. En France et aux Etats-Unis, nous avons rencontré ces dépendants sexuels. En Californie, les cliniques spécialisées dans le traitement de ce type de dépendance sont de plus en plus nombreuses, mais à Paris aussi, certains services hospitaliers commencent à soigner ces troubles du comportement.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : M6/Stéphane Ruet

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article