Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Secrets d'histoire : « Comment devient-on Napoléon ? » ce mardi soir sur France 2

"Secrets d'histoire" (FTV)

"Secrets d'histoire" (FTV)

C’est une tempête qui déferle sur l’Europe : la tempête Napoléon ! A l’occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo, Secrets d'histoire et Stéphane Bern retracent dans ce nouvel épisode inédit ce mardi soir à 20h55 sur France 2 ce qui est sans doute la plus grande épopée française : celle de Napoléon Ier, empereur des Français.

 

Comment devient-on Napoléon ?

De l’Arc de Triomphe, qui célèbre la plus grande victoire de Napoléon, au dôme des Invalides, devant le tombeau de l’Empereur, S téphane Bern nous invite à revivre l’histoire de ce jeune Corse ambitieux, décidé à monter jusqu’au sommet du pouvoir. D’Ajaccio à Lodi, de Milan à Venise, du col du grand Saint-Bernard à Austerlitz, à Waterloo et à l’île d’Elbe, nous suivrons toutes les routes de Napoléon.

 

Quel est le secret de ce militaire hors pair, qui vole de victoire en victoire ? Entend-il sauver les conquêtes de la Révolution ou rétablir la monarchie à son profit ? 

Pourquoi, en dépit de ses très nombreuses maîtresses, Napoléon n’aime-t-il qu’une seule femme : Joséphine de Beauharnais, qu’il fait impératrice ? Et pourquoi, alors qu’il est devenu maître de l’Europe, commet-il en Espagne et en Russie les erreurs fatales qui précipiteront sa chute ? Napoléon, devant qui toute l’Europe a plié, fut-il victime de lui-même ?

 

Avec le concours des historiens Jean Tulard, Patrice Gueniffey, Thierry Lentz, Marie-Hélène Baylac, Pierre Branda, François Houdecek, Alain Pigeard, Florence de Baudus, Michel de Decker, David Chanteranne, Bernard Chevallier, Jean-Philippe Rey, Philippe de Carbonnières, Jean-Marc Olivesi, Philippe Perfettini, Gérald Messadié, et la participation de Nicolas Dhuicq, député-maire de Brienne, Christophe Beyeler, du musée de Fontainebleau, Philippe Taquet, de l’Académie des sciences, du colonel Thierry Noulens, de l’école de guerre, et du général d’armée Jean-Louis Georgelin, grand chancelier de la Légion d’Honneur...

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article