Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

''La guerre de la viande'' dans Complément d'enquête ce jeudi

"Complément d'enquête" (France 2)

"Complément d'enquête" (France 2)

Des fermes-usines de Buenos Aires aux travées du marché aux porcs de Plérin, en Bretagne, en passant par les coulisses de l’empire Bigard et les opérations coup de poing de l'association L214, la viande est au menu ce jeudi sur France 2.

 

Complément d'enquête à 22h40 sur une guerre saignante, celle que se livrent les industriels sur un marché où tous les coups sont permis. Mais aussi une bataille d'image entre vendeurs de "barbaque" et vegans opposés à toute forme d'exploitation animale.

 

Au sommaire

Dans l'ombre du steak Vous mangez ses steaks hachés, mais vous n'avez jamais vu son visage. Le roi du steak français s'appelle Jean-Paul Bigard. Inconnu du grand public, il refuse tout contact avec les journalistes. Il règne en maître sur le marché très fermé de la viande depuis qu'il a racheté la marque Charal.

Bigard, c'est 14 000 emplois, un chiffre d'affaires de 4,4 milliards d'euros en 2013. Pendant la crise du porc ou du bœuf, il traite d'égal à égal avec les ministres. Portrait d'un chef d'entreprise inflexible.
Un reportage de Julien Daguerre, Vincent Piffeteau et Niels Montel, suivi d'un entretien avec Nicolas Le Borgne, éleveur de porcs dans les Côtes-d'Armor.

 

Le paradis du bœuf Le paradis du bœuf, mais surtout du consommateur de viande, c'est l'Argentine. Le steak argentin ? Une image haut de gamme qui a fait le tour du monde : une viande goûteuse, tendre et toujours de qualité exceptionnelle !

Entre soupçons de traitement aux hormones et fermes-usines, la filière est-elle toujours à la hauteur de sa réputation ? Enquête dans les coulisses d'une industrie capitale pour un pays tout entier.
Un reportage de Jean-Karl Lambert, Annie Tribouart et Anne Cohen, suivi d'un entretien avec Arnaud Cocaul, médecin nutritionniste à la Pitié-Salpêtrière.

 

Les anti-viande voient rouge Au commencement, un collectif pour l'abolition du foie gras, qui réussit à médiatiser la question du gavage. Ces militants végétariens antispécistes obtiennent plusieurs victoires (contre Monoprix ou Charal, par exemple) après des actions médiatiques. Aujourd'hui, l'association L214 compte des centaines de membres et collecte plus de 500 000 euros de dons par an.

Sa méthode : créer le scandale en filmant les coulisses des élevages d'animaux. Ses objectifs : sensibiliser à la cause animale et inciter à ne plus manger de viande. Il y a quelques mois, c'est elle qui, avec une vidéo coup de poing, a réussi à faire fermer l'abattoir d'Alès.
Un reportage de Nathalie Sapena, Karine Guillaumain et Mickael Bozo, suivi d'un entretien avec Arnaud Daguin, chef cuisinier végétalien.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article