Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Une collection Gérard Depardieu débarque sur SALTO

"Mammuth" (© GMT Productions/No Money Productions/Arte France Cinéma/DD Productions/Monkey Pack Films)

"Mammuth" (© GMT Productions/No Money Productions/Arte France Cinéma/DD Productions/Monkey Pack Films)

(Re)découvrez les classiques du monstre sacré du cinéma français Gérard Depardieu à travers sept films et deux séries documentaires : "Les Valseuses", "Buffet froid", "Les anges gardiens", "Le plus beau métier du monde", "36 quai des Orfèvres", "Quand j’étais chanteur", "Mammuth", "À pleines dents" et "Gérard De Par Le Monde Japon".

Premier succès en 1974 de Bertrand Blier, Les Valseuses raconte la cavale de deux voyous inséparables incarnés par Gérard Depardieu et Patrick Dewaere. Des dialogues aussi drôles que percutants, une parole libérée, ce film provocateur tourné à la manière d’un road movie a marqué le cinéma français.

Réalisé en 1979 par Bertrand Blier, Buffet froid est un classique du cinéma français. Entre situations loufoques et humour noir, Gérard Depardieu incarne à la perfection un assasin paumé qui donne la réplique à un flic cynique incarné par Bertrand Blier. Jean Carmet vient compléter ce mythique trio déjanté.

En 1995, Jean-Marie Poiré offre aux acteurs Gérard Depardieu et Christian Clavier leur premier film en tandem avec Les anges gardiens. Joyeux moment de divertissement, c’est une comédie rythmée par un enchaînement de gags mettant en scène ce duo de grands acteurs du cinéma français.

En 1996, le charismatique Gérard Depardieu retrouve les bancs de l’école sous les traits d’un professeur d’histoire-géo dans un lycée sensible de la banlieue parisienne. Sur fond de comédie, Gérard Lauzier aborde avec émotion et vérité, la question de l’éducation dans les quartiers difficiles avec Le plus beau métier du monde…

Un scénario bien ficelé et rythmé, de l’action et des rebondissements inattendus… l’histoire de 36 Quai des Orfèvres convainc rapidement Gérard Depardieu de rejoindre Daniel Auteuil au casting de ce polar signé Olivier Marchal. Le tandem y incarne avec réalisme et justesse deux flics de la mythique Brigade criminelle.

Entre comédie intimiste et drame, le film Quand j’étais chanteur de Xavier Giannoli sorti en 2006 est aussi tendre que les paroles de la chanson de Michel Delpech dont il porte le nom. Sous les traits d’Alain, un chanteur de bal, attachant et désabusé, Gérard Depardieu donne de la voix et nous offre une partition touchante dans un registre auquel il nous a peu habitué.

En 2010, avec le film Mammuth, le tandem Delépine et Kervern offre à Gérard Depardieu le rôle de Serge. Ce sexagénaire ne va pas hésiter à enfourcher sa vieille moto des années 70 pour une escapade qui va le mener bien plus loin qu’il ne le pense… Drôle, émouvant, mélancolique ou nostalgique, l’acteur nous offre une prestation remarquable dans ce rôle qui semble être taillé sur-mesure.

Dans cette série de documentaires À pleines dents, Gérard Depardieu fait saliver nos papilles en nous embarquant dans un périple gastronomique à la découverte du terroir. Aux côtés de son ami, le chef cuisinier Laurent Audiot, ce bon épicurien nous partage son goût des bonnes choses et des beaux paysages européens. À vos fourchettes !

Grand amoureux du Japon, Gérard Depardieu nous fait découvrir l’art de vivre au pays du Soleil-Levant dans la série documentaire Gérard De par le monde Japon. Entre cours d’origami et dégustation de fugu, l’acteur globe-trotter nous fait partager sa passion pour l’art, la gastronomie, la spiritualité et les traditions de l’archipel nippon. Le tout ponctué de quelques éclats de rire tonitruants, dont seul le monstre sacré du cinéma français a le secret.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article