Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Alzheimer : Annie Girardot ne se souvient pas d'avoir été une actrice

annie_girardot_reference.jpgC’est devenu le cauchemar quotidien d’un octogénaire sur cinq. Et une véritable épreuve pour les familles de ces malades devenus des fantômes d’eux-mêmes. 860000 personnes souffrent en de la maladie d’Alzheimer. Et des centaines de milliers de Français guettent aujourd’hui avec angoisse les premiers symptômes de cette pathologie dégénérative, aux effets irréversibles et incurables. Depuis quelques années, cette maladie a un visage : celui d’Annie Girardot. A l’occasion de la Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer, nous avons rencontré la fille de l’actrice, qui raconte avec beaucoup de pudeur et d’émotion comment sa mère a sombré, oubliant même qu’elle a été une grande comédienne.

 

Dans le Parisien Giula Salvatori la fille d'Annie Girardo parle de sa mère. Bouleversante, Giulia explique qu’Alzheimer a aujourd’hui envahi presque toute la vie d’Annie Girardot. Mais il reste ce « presque », si précieux. Car malgré la maladie, la mémoire envolée, les deux femmes partagent encore quelques instants de grâce, d’intimité, de merveilleuse complicité.

 

« Elle ne sort plus, elle ne veut pas. Elle reste assise toute la journée dans son fauteuil. Et puis elle n’est plus assez stimulée. Elle n’est plus vraiment là. Enfin, elle est là mais elle s’en va de plus en plus loin. Les gens qui ont Alzheimer basculent dans un autre monde, leur monde. C’est dur à vivre pour les proches mais la seule chose à faire est de s’adapter à ce monde, d’essayer d’y entrer pour communiquer [...] Ses seuls souvenirs concernent sa famille, son mari... Le reste a disparu. Maman ne se souvient pas qu’elle a été actrice. La seule personne du monde du cinéma dont elle semble se souvenir un peu, c’est . Quand je prononce son nom, son œil s’allume encore un peu, parfois... ».

 

Et d'ajouter : « D’ailleurs, si j’ai un message à faire passer, c’est de ne plus essayer de rencontrer Annie Girardot, d’avoir une dernière photo... Si vous avez aimé maman, surtout, il faut lui foutre la paix, garder d’elle une belle image ».

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Sources : Le Parisien/Aujourd'hui en France
Crédit Photo : Sipa

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article