Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Canet de voyage d'envoyé Spécial » sommaire du jeudi 15 juillet 2010

Envoy--sp-cial-2-.jpgCe jeudi 15 juillet, Françoise Joly et Guilaine Chenu présentent un nouveau numéro de  « Carnet de voyage d'Envoyé spécial », dès 20:35 sur France 2. Sommaire :


Les nouveaux visages du camping - Un reportage de Caroline Benarrosh et Guillaume Viard
Entre crise financière et désir écolo, cet été, le camping sera l’hébergement de vacances préféré des Français. Le secteur a opéré une petite révolution : loin des clichés des établissements à l’ancienne avec sardines et réchaud, le camping a évolué pour devenir une hôtellerie de plein air offrant confort et formule sur mesure. Cette année, les réservations ont augmenté de 4%, et ce sont les établissements les plus « chics » - trois ou quatre étoiles - qui ont enregistré la plus forte progression. En fait, ces campings séduisent de nouveaux touristes en rivalisant d’imagination : yourtes, cabanes sur la plage ou tentes indiennes plantées dans les champs... Désormais, chacun peut trouver un camping adapté à sa tranche d’âge, son pouvoir d’achat ou sa vision des vacances. En Europe, la France est leader avec 8 000 terrains, et le secteur affiche un chiffre d’affaires d’1,5 milliard d’euros. De quoi aiguiser l’intérêt des investisseurs qui voient dans le camping la nouvelle poule aux œufs d’or du tourisme français. Qui sont les nouveaux adeptes du camping ? Comment l’hôtellerie de plein air séduit-elle ces nouveaux clients ? Qui sont ceux qui misent aujourd’hui sur le secteur ? Enquête sur les nouveaux visages du camping.


Sur le volcan - Un reportage de Jennifer Deschamps et Jean-Marc Nouck-Nouck
Quelques semaines après l’éruption du volcan Eyjafjöll en Islande, une équipe d’Envoyé Spécial s’est intéressée à ceux qui, à l’occasion des vacances, partent à la rencontre de volcans en activité. A Hawaï et au Costa-Rica, nous avons suivi un groupe de 5 néophytes motivés par la découverte scientifique et l’envie de se confronter aux forces de la nature. Emmené par Guy de Saint Cyr, un volcanologue passionné, ils sont allés là où personne ne va, marchant sur de la lave à 200° ou grimpant sur les flancs d’un volcan. Plus près de chez nous, en Sicile, nous avons suivi le temps d’un week-end, des touristes qui se pressent pour observer la lave qui jaillit du mythique Stromboli. Un feu d’artifice que certains peuvent approcher quelques instants après 3 heures d’une rude marche vers le cratère. Entre aventure et exploration scientifique, attente, déception et fascination, carnet de voyage à la découverte des géants cracheurs de feu.


La route du Panama - Un reportage de Julie Peyrard et Jérôme Pin
Al Capone en portait un, tout comme Winston Churchill ou Hemingway… Deux à trois mois de travail... Un savoir-faire ancestral... Aujourd’hui le Panama fait un retour en force. Hermès le décline sur tous les tons, Madonna ne se sépare plus du sien... Comptez jusqu’à 20 000 euros pour les pièces les plus fines. A des prix plus abordables, on le retrouve partout, des marchés de l’île de Ré jusqu’aux rayons des magasins de prêt à porter. Un chapeau prestigieux qui vient de l’autre bout du monde. Au début du XXe siècle commence la construction du Canal de Panama. Les ouvriers équatoriens portent un chapeau qui se révèle être le meilleur moyen de se protéger du soleil. Les promoteurs du canal décident d’en importer des milliers d’Equateur. Le chapeau de paille (paja toquilla) équatorien devient le Panama. Pour savoir comment il est fabriqué, nous avons emprunté une route vieille de plus de 500 ans, qui va des palmeraies aux riches ateliers de Cuenca en Equateur. Une route qui traverse des paysages exceptionnels et qui se révèle aussi comme une route de labeur et de pauvreté.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook

Crédit Photo : France2/Gilles Scarella

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article