Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Carré ViiiP : Retour sur un echec

le-salon-carre-viiip-10423540ksexv 1879

TF1 a expliqué jeudi dans un communiqué que la chaîne arrêtait et ce dès vendredi Carré ViiiP, en raison de "contre-performances d'audiences" (Voir noter article). La suppression de cette émission produite par Endemol, intervient moins de deux semaines après son lancement.

 

Audiences en berne

« Nous ne sommes qu’à 13% de parts d’audience à 18 heures, c’est insuffisant pour TF1 (...) On a travaillé avec Endemol pour trouver un moyen de progresser mais il faut se rendre à l'évidence que ça ne marche pas », a indiqué Laurent Storch le directeur des programmes de TF1 au micro d'Europe 1 (Voir notre article). Concernant la cible des ménagères de moins de 50 ans les scores étaient en dessous du jeu  "Une famille en Or" diffusé auparavant et le programme était battu par M6 et son "diner presque parfait".

 

Emission controversée

Au delà des audiences faibles, Carré Viiip a fait aussi l'objet de plusieurs critiques, notamment de la part de Michèle Cotta, membre du comité de déontologie d'Endemol, producteur de l'émission. La presse a également critiqué l'émission à plusieurs reprises nottament Le Parisien. Le principe du jeu était de confronter huit ex-héros de la téléréalité à huit anonymes. Le gagnant devait remporter un chèque de 150.000 euros. Un principe qu'avait déploré Michèle Cotta, assurant qu'elle en tirerait les conséquences en quittant au besoin le comité de déontologie.

 

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) devait entendre les dirigeants d'Endemol, ce vendredi puis ceux de TF1 (Voir notre article). Suite aux mauvaises audiences, aux critiques.. Nonce Paolini le PDG de TF1 a décidé d'en arrêter là...

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Sources : AFP -  Europe 1
Crédit Photo :
Endemol Productions /JLPPA/Duval

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article