Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

"Cycle René Clair" en avril sur Orange ciné géants

orange cine geants

En avril, Orange ciné géants consacre un cycle de 5 films au cinéaste et académicien René Clair. René Clair débute sa carrière comme journaliste, à la rubrique cinéma du Paris-Journal et du Théâtre et Comedia illustrés. Il fait ses premiers pas de comédien avant de devenir l’assistant du cinéaste Jacques de Baroncelli. Il réalise son premier film en 1923, Paris qui dort, et frappe dès lors par son influence surréaliste. Vient ensuite le temps des comédies avec Un chapeau de paille d’Italie (1927) et Les deux timides (1928), mais aussi du cinéma moderne avec Sous les toits de Paris (1930). Dans un autre registre, Le million (1930), l’affiche comme maître de la comédie musicale. Après un exil riche de 10 films réalisés en Angleterre et aux Etats-Unis, il revient en France en 1946 où il reprend sa place de chantre du cinéma français avec Le silence est d’or. En 1949, dans La beauté du diable, il fait débuter un certain Gérard Philippe.

 

La beauté du diable, le vendredi 1er avril à 21h00, avec Gérard Philippe, Michel simon :

Le professeur Faust, refusant de vieillir, vend son âme au diable en échange de sa jeunesse perdue.

 

Le million, le vendredi 8 avril à 21h00, avec Annabella, Paul Ollivier :

Un jeune peintre de Montmartre, pressé par les commerçants de régler ses dettes, apprend qu'il a gagné à la loterie mais réalise qu'il a égaré le veston contenant le billet. Il se lance à sa recherche.

 

Sous les toits de Paris, le vendredi 15 avril à 21h00, avec Gaston Modot, Albert Préjean :

Au début du XXe siècle, une charmante Roumaine fait face aux velléités amoureuses de trois Parisiens inséparables.

 

Dix petits indiens, le vendredi 22 avril à 21h00, avec Roland Young, Louis Hayward :

Dix invités qui ne se connaissent pas sont réunis dans une demeure isolée. Chaque invité s’entend accusé par une voix d’un meurtre et se retrouve punit en conséquence. Ils disparaissent les uns après les autres. L’un deux est Mr Onyme, le tueur, mais lequel ?

 

Le silence est d’or, le vendredi 29 avril à 21h00, avec Maurice Chevalier, François Périer :

Un réalisateur et son fils adoptif s'éprennent de la même femme, une demoiselle venue à Paris pour y devenir actrice.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Crédit Photo : Logo Orange

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article