Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

« Envoyé Spécial », sommaire du jeudi 27 janvier 2011

Envoy--sp-cial-2-.jpgCe jeudi, Françoise Joly et Guilaine Chenu présentent un nouveau numéro d' Envoyé spécial, dès 20h35 sur France 2. Sommaire :  

 

Cold case, des enquêtes à l’épreuve du temps Un reportage d’Anouk Burel et Jean Marc Nouck Nouck
Avec les années qui passent, elles sont devenues des énigmes, des mystères : des dizaines d’affaires anciennes non élucidées que la police et la justice tentent de percer quinze, vingt ou vingt-cinq ans après les faits. Sur le terrain tout a changé, seules les questions restent les mêmes: Qui a enserré les liens du petit Grégory Villemin ce soir d’octobre 1984? Comment une dizaine d’enfants ont-ils pu disparaître en Isère dans les années 80, ces affaires ont-elles un point commun? Que s’est-il passé le soir du 8 décembre 1987 pour la jeune Evelyne Bouchet, 16 ans ? Au temps des nouvelles investigations, des cellules d’enquêtes spéciales et des techniques scientifiques inconnues à l'époque, l’espoir de savoir bouleverse des familles, en quête de réponses. Mais peut-on réellement trouver une vérité judiciaire après tant de temps, quand les lieux, les personnes ont changé, quand les mémoires vacillent, quand les dossiers ou les pièces à conviction de l’époque se perdent parfois dans les caves des tribunaux? Une équipe d’Envoyé Spécial a remonté le cours de trois «cold cases», ces enquêtes inédites du passé.

 

« Envoyé Spécial » au coeur de la révolution tunisienne Un reportage de Gilles Jacquier et Christophe Kenck
Reportage à Kasserine, cette ville du centre de la Tunisie où la répression a fait des dizaines de morts. Pendant plus d'une semaine, nous avons suivi ces jeunes qui ont mis fin à 23 ans de dictature.

 

La folie tatoo Un reportage de Benoît Cressent
Le tatoo ne serait plus un tabou, il serait devenu un bijou ! Stars, top models, sportifs, dans tous les milieux, des quartiers populaires jusqu’aux avenues huppées de la capitale, et quelque soit l’âge, il ne se dissimule plus. Il sort de l’ombre et se détache des stéréotypes. Aujourd’hui, il se découvre chez le cadre, le commerçant, le libraire… Le tatouage touche les jeunes, les moins jeunes, les hommes, les femmes. Comment expliquer cette banalisation du tatouage ? Effet de mode passager ou phénomène ancré dans la société? Provocation ou affirmation de soi : quelles sont les motivations des tatoués? Quels sont les dessous d’un monde où il n’existe pas de véritable surveillance en matière d’hygiène ? Faute de formations, vers qui se tourner pour se faire tatouer en toute sécurité ? Infections et même amputations : quels sont les risques d’une telle mode? Nous sommes allés à la rencontre des tatoués et futurs tatoués, tatoueurs et futurs tatoueurs mais aussi des victimes de cette mode indélébile.

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Crédit Photo : France 2/Gilles Scarella

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article