Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Inédit : « La maison des Rocheville » ce soir à 20h35 sur France 2

La Maison des rochevilles france 2France 2 propose ce soir une saga inédite intitulé La Maison des Rocheville en 5 parties, réalisé par Jacques Otmezguine, d’après un concept et des personnages créés par Julien Sarfati et Sarah Romano, scénario de Julien Sarfati, adaptation de Julien Sarfati, Sandro Agénor et Jacques Otmezguine, produit par Nelka Films (Nelly Kafsky), avec la participation de France Télévisions, TV5 Monde et CNC.


Avec : Virginie Desarnauts (Eugénie), Alexandre Brasseur (Victor & Charles-Henri), Jérémie Covillault (Fabio), Chloé Lambert (Mathilde), Souad Amidou (Antonella)... diffusion les mardi 28 septembre, 5 octobre, 12 octobre, 19 et 26 octobre à 20h35.

L'histoire : Victor, l’héritier de la dynastie des Rocheville, prenait, depuis tout petit, les paroles de sa grand-mère pour les élucubrations d’une vieille folle, recluse dans la solitude et ses souvenirs. Mais l’adulte qu’il devient finit par comprendre à quel point Marie de Rocheville avait raison. Il se passe des choses étranges dans cette maison, une chambre maudite, des murs qui parlent, à leur façon, une demeure qui tour à tour protège, accable ou punit. Victor en viendra même à l’interroger souvent, à l’écouter, à observer ses réactions comme pour se rassurer sur la justesse de ses choix. C’est cette demeure ancestrale, berceau des Rocheville qui, de 1893 à 1968, nous raconte l’histoire d’une famille française sur cinq générations. Une famille ballottée au gré des soubresauts de la grande Histoire, minée par un secret qui n’en finit pas de produire ses haines et ses malédictions, une famille qui, comme tant d’autres, recèle son lot de tendresses inavouables et de haines inextinguibles...

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook
Crédit Photo : France 2/David Kokas

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article