Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Internet : Voici les dix buzz du net en 2009

susan-boyle-1-.jpgLa main de Thierry Henry, Nicolas Sarkozy à Berlin pour la chute du Mur, son fils Jean à la tête du quartier de la Défense... voici les nouvelles vraies, fausses, incroyables ou scandaleuses qui ont fait vibrer le net en 2009.

- Stéphane Guillon «
Inadmissible ! »: c'est ainsi que Nicolas Sarkozy a qualifié la chronique au vitriol de Stéphane Guillon sur Dominique Strauss-Kahn et ses frasques extra-conjugales. Si l'humoriste, qui brosse depuis des années des portraits corrosifs, a suscité la colère du directeur du FMI, il a surtout passionné des milliers d'internautes par vidéo interposée.

- Jean Sarkozy à l'Epad
Dès son annonce le 8 octobre, la candidature de Jean Sarkozy à la tête de l'Etablissement public d'aménagement de La Défense envahit la toile. Des groupes sont créés sur Facebook, puis le mot-clé « jeansarkozypartout » apparaît sur twitter, où l'on propose le nom du fils du président aux postes les plus improbables, secrétaire général de l'Onu ou sélectionneur de l'équipe de France.

- Brice Hortefeux
Brice Hortefeux a fait l'objet d'une vive polémique après diffusion sur internet d'une vidéo tournée lors de l'université d'été de l'UMP à Seignosse (Landes), où, posant avec un militant, né de père algérien, il déclare: « il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes ».

- La main de Thierry Henry
Mercredi 18 novembre. 103e minute du match France-Eire (1-1 après prolongation), dernière chance pour les Bleus de se qualifier pour le Mondial-2010, Thierry Henry, le capitaine français, s'aide de la main pour contrôler une balle transmise à Gallas, auteur du but. L'arbitre n'a rien vu. La France est qualifiée. La polémique commence par des insultes (« tricheur », « Hand of frog », la « main de la grenouille »), enflamme le net, se poursuit par un interminable débat sur la morale dans le sport.

- Orelsan
Une chanson (« Sale pute ») du rappeur Orelsan a déclenché l'un des plus grands « buzz » internet, en raison de ses paroles violentes à l'égard des femmes. Un concert d'Orelsan a été déprogrammé aux Francofolies de la Rochelle. Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a jugé la polémique « ridicule », ajoutant que le rappeur avait « tout à fait le droit » d'exprimer son dépit amoureux.

- Susan Boyle
L'Ecossaise Susan Boyle, employée paroissiale de 47 ans, est devenue une star planétaire grâce à sa voix, à l'occasion du télé-crochet britannique « Britain's got talent ». Sa prestation a été vue des dizaines de millions de fois sur YouTube et elle est en tête des ventes d'albums en Grande-Bretagne et aux USA fin 2009. Lors du concours, Susan Boyle avait été accueillie par un public ricanant face à son physique ingrat.

- Les cheveux enflammés de Michaël Jackson
Retrouvée par un magazine américain, la vidéo inédite des cheveux enflammés de Michael Jackson, lors du tournage en 1984 d'une publicité, compte parmi les records de visionnage sur internet. Pour soulager ses brûlures au 3e degré sur le corps et son crâne, Jackson aurait commencé à se faire prescrire des calmants à hautes doses, tombant rapidement dans l'addiction.

- Le lancement raté du site de Ségolène Royal
Le nouveau site de Désirs d'avenirs, association de Ségolène Royal, suscite un écho énorme en septembre chez les internautes qui se gaussent de cette version « moche » qui devient la « ridiculitude » du web. Plus de 217.000 connections dans le monde entier, selon un proche. Un site de parodies est même lancé. Le buzz enfle quand L'Express évoque une facture de 41.000 euros présentée au mécène Pierre Bergé par une société prestataire dirigée par le compagnon de l'ex-candidate, André Hadjez. Démenti formel de Mme Royal. Quelques jours plus tard, le fond d'écran et le site sont changés.

- Sarkozy et le mur de Berlin
Le 9 novembre 2009, sur Facebook, le président affirme qu'il était présent à Berlin le soir de la chute du mur vingt ans auparavant. Mais il semble que la mémoire présidentielle se soit quelque peu embrouillée. Alain Juppé et François Fillon ont beau assurer qu'ils y étaient avec lui, la nouvelle étonne. Le 9 novembre 1989, personne ne savait ce qui se préparait à Berlin. Les internautes s'en donnent à coeur joie et imaginent le président participant aux grands événements historiques : ici, en soldat du débarquement de Normandie, là sur la lune aux cotés de Neil Armstrong... Ses amis dénoncent une polémique « grotesque » et « dérisoire ». Mais la présence de François Fillon à Paris ce jour-là est attestée. Et Alain Juppé était à Colombey-les-deux-églises pour l'anniversaire de la mort du général de Gaulle.

- Make the Girl Dance
Make the Girl Dance, groupe électro parodique créé par Pierre Mathieu, ancien animateur vedette de M6, a mis en scène son morceau « Baby, baby, baby » dans une rue piétonne de Paris, avec des jeunes filles nues en pleine journée au milieu des badauds. Début décembre, le clip a été vu par près de 2 millions d'internautes.


Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook


Crédit Photo : DR

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article