Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Jean-Luc Reichmann : "J'arrive à m'amuser constamment"

aupieddumur reichmann tf1Grande première pour Jean-Luc Reichmann. Cet été, il continuera à accompagner les téléspectateurs à l'heure du déjeuner mais aussi à 19 heures, grâce à un nouveau jeu en access Au pied du mur à partir du Lundi 9 juillet à 19h05 sur TF1. 

 

Avec Au pied du mur !, vous prenez pour la première fois les commandes d'un jeu à 19 heures
Effectivement, j'ai l'impression de faire mes premiers « jeux d'été » ! C'est un exercice complémentaire à mes précédentes expériences. Et comme je suis resté un grand enfant, j'ai l'impression de me lancer sur un nouveau terrain de jeu. J'avais déjà tourné un pilote de cette émission en 2000, en Hollande, au cas où Attention à la marche ! ne rencontre pas le succès escompté. J'avais eu un réel coup de cœur pour cette émission, notamment pour le décor, le plus grand que je n'aie jamais vu sur un plateau de télévision. En plus, il me rappelait Bonne nuit les petits avec Nounours. Sur son passage, le marchand de sable éteignait toutes les lumières de la ville d'un coup de baguette. Et dans Au pied du mur !, le but est d'éteindre toutes les lumières du mur !

 

"Dans ce jeu,
                  il y aura des moments vraiment délicats"

 

Cet horaire en access va-t-il modifier votre façon de présenter ?
Oui, l'horaire jouera un rôle, tout comme la mécanique du jeu qui est différente. Je vais m'adapter à ces deux données. La tension est quasi permanente, contrairement au midi où nous sommes plus dans la convivialité et la connivence. Dans ce jeu, il y aura des moments vraiment délicats. Concrètement, se retrouver au pied du mur est très impressionnant ! Le décor mettra les candidats tout de suite dans l'ambiance car on a le sentiment d'être tout petit face à un grand immeuble.

 

Quel est le concept de ce jeu ?
Le but est simple : un candidat affronte un mur constitué de 100 personnes. Il doit les éliminer au fur et à mesure en répondant à des questions de culture générale pour gagner jusqu'à 200 000 euros. Si le candidat échoue, le Mur remporte la cagnotte. Et comme dans toutes les émissions que je présente, les gains sont à partager avec les téléspectateurs.

 

Quelles sont les règles du jeu ?
Une fois la partie commencée, le candidat ne peut plus en sortir et doit impérativement répondre correctement aux questions posées. Une seule mauvaise réponse et il est éliminé. Il s'agit d'une sentence couperet, d'où le titre de ce jeu. Il pourra partir avec les gains qu'il a amassés uniquement en éliminant les 100 candidats ou grâce à deux « portes de sortie ». Elles seront associées à deux personnes dans le mur, tirées au sort au début du jeu, qu'il faudra éliminer pour les utiliser. Le candidat aura droit à un seul joker, appelé le « passe passe », qui lui permettra de passer une question si elle ne lui convient pas. 

 

Quel est le système des gains ?
Durant le jeu, toutes les 10 personnes éliminées, le candidat franchira un palier correspondant à une somme. Ainsi, 10 candidats éliminés lui rapporteront 2 500 euros ; 10 de plus, 5 000 euros, et ainsi de suite jusqu'à 200 000 euros. 

 

"Je suis heureux
                        de la confiance que m'accorde TF1"

 

En plus de ce jeu, vous conservez votre émission du midi. Est-ce une pression supplémentaire ?
Je suis heureux de la confiance que m'accorde TF1. Bien sûr, l'enjeu est fort ! Mais pour moi, cette nouvelle aventure reste avant tout très intéressante car j'arrive à m'amuser constamment. Je travaille toujours avec autant d'envie et de plaisir et je ne ressens pas l'effort. Depuis quelques années, je suis entre le frigo et la table à manger le midi. Cette fois, les téléspectateurs vont aussi me retrouver au salon, confortablement installés dans leur canapé. J'aime être associé à ces moments familiaux !

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook   

Interview : Aurélie Binoist
Crédit photo : TF1/J.P.Pariente

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article