Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Site web d’actualités / Médias

Newstele

Laurence Ferrari : "J'ai fait de mon mieux et j'ai été heureuse à TF1"

Laurence ferrari JT TF1

Laurence Ferrari a annoncé mardi (Voir notre article) son intention de quitter la chaine TF1 et rejoindre Direct8.

 

"J'ai envie d'une émission plus libre"

Dans un entretien au quotidien Le Parisien/Aujourd'hui en France elle indique "Cela fait quatre ans que je me bagarre pour porter ce journal. C'est la fin d'un cycle. J'ai une envie profonde de renouveau. C'est ce que me propose le groupe Canal + avec un projet très positif dans un registre très différent de ce que je fais actuellement (...) J'ai envie d'une émission plus libre, moins codifiée, où l'on ne me demandera pas de rentrer dans un moule", ajoute Laurence Ferrari qui devrait présenter "un talk-show d'info qui pourrait être quotidien et qui mixera de l'actu, des faits de société, de la politique, de la mode, de la culture... le projet trouvera sa place sur Direct 8."

 

"Présenter le 20 Heures est un exercice très lourd, avec une pression permanente. Dès le départ, je savais que ce serait difficile. Et j'ai toujours dit que c'était une étape, un défi", souligne-t-elle sans préciser la date de son départ de TF1.

 

Décriée depuis plusieurs semaines au sein de la rédaction de TF1, Laurence Ferrari s'est violemment opposée à Claire Chazal, présentatrice du week-end sur la Une, notamment à l'occasion de la campagne présidentielle et au sujet du débat final entre Hollande et Sarkozy, selon une source interne à la rédaction. TF1, régulièrement battue en audience sur le terrain des émissions politiques, doit également affronter un recul des audiences de son journal de 20h00.

 

"J'ai fait de mon mieux et j'ai été heureuse à TF1"

A la question de savoir si cette situation a pesé dans sa décision, la journaliste répond : "Non. Je ne suis pas quelqu'un qui baisse les bras quand il faut combattre! Je ne peux pas nier que les audiences du 20 heures soient chahutées, mais pas plus que les audiences de la chaîne". Et si elle part sur un constat d'échec, Laurence Ferrari répond encore par la négative. "Non. Je ne vois pas les choses comme cela. Je ne renie rien. J'ai fait de mon mieux et j'ai été heureuse à TF1", assure-t-elle avant de conclure "personne n'est irremplaçable".

 

Sur son compte twitter Laurence Ferrari a indiqué ce mercredi : "Merci à tous pour vos messages ! Vous êtes formidables ! Après 4 belles années sur TF1, je suis heureuse de rejoindre le groupe Canal".

 

Suivez l'actualité médias avec newstele sur twitter et Facebook 

Crédit Photo : TF1/J.Cauvin

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Finalement, la tombeuse de Poivre d’Arvor n’aura pas tenu un quinquennat à la tête du Vingt heures. Dès juin 2008 je remarquais : « La chaîne encore leader a fait de sa grille un tamis nivelant où ne passent que les séries ripolinées aux intrigues<br /> mécaniques dans leur créneau exploité, récuré même ! où ne sont tolérées que les gentilles pitreries d’un Cauet élevé dans les salles de garde, le tout truffé de quelques confrontations<br /> sportives élevés au rang d’événements…<br /> sponsorisés. (…) la texture de la chaîne Bouygues se dévitalise inexorablement : pas<br /> grand-chose à retirer de sa petite musique convenue qui ne doit plus être troublée par le moindre frétillement réfractaire. »<br /> <br /> <br /> Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2008/06/tf1-sans-poivre.html<br />
Répondre